Against Me! Shape Shift with Me

Shape Shift with Me
Il y a deux ans, on avait laissé Against Me!  avec l’un de ses albums les plus marquants: Transgender Dysphoria Blues. Un an plus tard, le quatuor livrait un album live dantesque (23 Live Sex Acts), avec un line-up plus soudé que jamais. Le groupe ne perd pas de temps et revient avec un Shape Shift with Me, qui ne dépareillera pas dans sa discographie.

C’était déjà évident mais ce nouvel album en est la confirmation: c’est avec un line-up stable qu’Against Me! est au meilleur de sa forme. Après de nombreux changements de section rythmique (Warren Oakes a cédé sa place à George Rebelo puis Jay Weinberg pour finalement la laisser au vétéran Atom Willard, tandis qu’Andrew Seward a échangé son poste de bassiste avec le Suédois Inge Johansson), le combo retrouve la productivité de ses débuts.
Le calme retrouvé, le quatuor s’est rapidement remis à bosser sur de nouveaux morceaux. Shape Shift with Me ne prendra pas les fans de court, il sonne comme son prédécesseur, alliant avec brio l’urgence du Punk avec de belles mélodies Pop.
L’album débute avec le bref « Pro-Visions », d’une violence rare, vite apaisé par un « 12:03 » aux accents Pop. Against Me! a bel et bien enterré son Punk revendicatif d’antan; et donne désormais dans la Pop, souvent musclée et tendue, et aux guitares acérées certes, mais bourrées de belles mélodies et de refrains tubesques propres au genre. Un style qui fait notamment penser aux Replacements du milieu des années 80 (avec une production moins datée). Laura Jane et les siens conservent quand même quelques vestiges de leur passé, comme ce chant à la limite du hurlement, si caractéristique de Grace, (comme sur l’excellent « Dead Rats » ou « North Truth »).
Coté textes, on retrouve un album dans la continuité de Transgender Dysphoria Blues. Un disque ou l’écriture politisée est quasiment absente, laissant sa place à des lyrics plus personnels. Grace chante l’amour, sous toutes ses formes, mais surtout, du point de vue d’une musicienne trans constamment sur la route.

A coup sûr, Shape Shift with Me ne créera pas la surprise, mais permettra à Against Me!, longtemps perdu et instable, de repartir sur de nouvelles bases. De nouvelles qui permettront, on l’espère, au quatuor de prendre quelques risques sur leur prochain LP, quitte à décontenancer une partie de ses fans.

Against Me! Shape Shift with Me Total Treble/Xtra Mile Recordings
Site web d’Xtra Mile Recordings et d’Against Me!

TRACKLIST:

Side A

ProVision L-3
12:03
Boyfriend

Side B

Crash
Delicate, Petite & Other Things I’ll Never Be
333

Side C

Haunting, Haunted, Haunts
Dead Rats
Rebecca

Side D

Norse Truth
Suicide Bomber
All This (And More)



Album également dispo’ en streaming sur Spotify par ici.






Critique des albums
Transgender Dysphoria Blues & 23 Live Sex Acts (2014 et 2015, Total Treble)
à découvrir ci-dessous.

Transgender Dysphoria Blues  23 Live Sex Acts

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.