Arsène Obscène « More Money »

Le one-man-band niçois a enregistré dans sa cuisine dix titres bénis des Ramones.

Comme y’a pas que ça à foutre, l’Arsène fait tourner la rondelle à 45 RPM et étant donné qu’aucun titre n’a l’affront d’atteindre 120 secondes, le rendement à la minute est d’une efficacité redoutable. Preuve qu’il n’est nul besoin de revenir sur les 35 heures hebdomadaires. Arsène Obscène est même le meilleur argument pour passer aux 32 heures afin de partager le travail et donner du temps à d’autres Arsène Obscène de s’adonner à leur lubrique passe-temps dans leur cuisine. Le garçon a tout fait tout seul, sauf la pochette. Le résultat est plus que convaincant.

Ça s’adresse essentiellement aux fans des Ramones qui trouveront là un bon palliatif en l’absence de leurs chouchous, mais magne-toi quand même la rondelle, le vinyle a été tiré à 100 exemplaires.

Arsène Obscène More Money

Face A

More, More and More
Sweet Little Girl
I Cray and I Want
I Get Low
Fake World

Face B

Rock It
Don’t Talk
They Will
Zero Girl
Destroy



Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.