Foo Fighters « Concrete and Gold »

2017 concrete and gold foo fighters dave grohl taylor hawkins pat smear nate mendel rami jaffee chris shiflett the sky is a neighborhood critique review chronique

Difficile à croire que ce bon vieux Dave Grohl aka "nicest guy in rock", plus admiré comme (le 6ème) batteur(s) de Nirvana qu'à la tête de ses Foo Fighters, est dans la place depuis plus de 30 ans. Avec un disque tous les 2 à 4 ans, Grohl et ses Foo reviennent avec Concrete and Gold.
Depuis sa création en '95, la machine Foo Fighters n'a jamais été aussi bien huilée. Tellement qu'elle

(...)

Red Eye Ball « Red Eye Ball »

critique review chronique patrick foulhoux 2017 gaby jean-jean momo red eye ball some produkt périgueux france punk blues rock 'n' roll thomson rollets

Le trio périgourdin avait défrayé la chronique en 2012 avec un premier 6-titres au concept ludique original puisque l’épaisse pochette faisait office de jeu de plateau Rock ’n’ Roll. Il aura fallu patienter cinq ans pour voir surgir le premier album d’un groupe qui rafraichit la galaxie Hüsker Dü, un disque qui comptera à l’heure des bilans 2017.
Le packaging de cet album est

(...)

LCD Soundsystem « American Dream »

lcd soundsystem american dream 2017 capitol records electro post-punk dfa james murphy critique review chronique nancy whang gavin russom pat mahoney al doyle tyler pope

Nous sommes en 2017 et LCD Soundsystem sort un nouvel album. Voilà quelque chose que l'on ne pensait pas écrire il y a encore cinq ans. Les New Yorkais ont finalement retrouvé le chemin de la scène et des studios, pour donner naissance à American Dream, successeur de This Is Happening, l'ex-ultime album du groupe.
Six ans après l'annonce de sa séparation et l'énorme concert d'adieu donné

(...)

The National « Sleep Well Beast »

critique review chronique the national sleep well beast 2017 4ad beggars banquet beggars music group system only dreams in total darkness berninger dessner devendorf wagram indie rock

Pour leur septième album studio, les National se dispersent géographiquement, pour mieux se retrouver, et se réinventer.
Ces quatre dernières années ont été plutôt productives pour le groupe que l'on croyait en sommeil. Tout en composant les prémices de Sleep Well Beast, les New-Yorkais d'adoption se sont tour à tour investis dans différents projets (Planetarium, Lnzndrf, El Vy ou l'hommage

(...)

Queens of the Stone Age « Villains »

matador records review critique album chronique villains beggars france palm desert queens of the stone age qotsa villains josh homme mark ronson 2017

 

Quoi qu'on pense de lui, Josh Homme s'en tape. Au fil des années, il s'est taillé une sacrée réputation, d'abord comme membre fondateur des légendaires Kyuss, puis à la tête des Queens of the Stone Age ou des Eagles of Death Metal, sans oublier le all-stars band Them Crooked Vultures et sa collaboration avec Iggy Pop en 2016 sur Post Pop Depression. Cette année, Homme revient avec ses

(...)

Mogwai « Every Country’s Sun »

mogwai critique écoute rock action records post-rock band indie rock 2017 pias

Alors que le souffle de la BO d’Atomic n’était pas retombé, Mogwai a fait une pause lors de sa tournée en décembre 2016 pour enregistrer son 9ème album -Every Country’s Sun— sous la houlette de Dave Fridmann aux USA. Un enregistrement, donc, qui s’est fait dans un contexte politique incroyable (enchaînement du Brexit et l’élection de Trump…) pour un groupe plutôt engagé,

(...)

Peter Perrett « How The West Was Won »

2017 peter perrett how the west was won 2017 critique écoute chronique review domino recordings company records

Quand les Only Ones sont passés au Rat Pack à Clermont-Ferrand le samedi 6 juin 2009, Peter Perrett ne semblait pas au mieux de sa forme. C’est le moins qu’on puisse dire. Mais étonnamment, sa voix était intacte. Et là, miracle, le revoilà contre toute attente pour un premier album solo brillantissime.
J’y allais avec des pincettes vu son état lors de son dernier passage en ville.

(...)

Terry « Remember »

terry remember upset! the rhythm pop rock punk 2017 review critique album chronique

L'excellence sera toujours la qualité la mieux partagée en Australie, qu'il soit question de Rugby ou de musique Pop/Rock. Il y a des choses comme ça, immuables. Pour cette raison, il faut toujours se tenir au courant des groupes qui pointent le bout de leur nez sous peine de passer à côté de découvertes exotiques comme Terry.
Terry est composé de quatre drôles d'oiseaux, deux moineaux

(...)

Kevin Morby « City Music »

critique review chronique écoute kevin morby 2017 city music hand habits dead oceans folk rock indie

Un an après le sublime Singing Saw, et quelques mois après la tournée qui s'ensuivit, Kevin Morby récidive et dévoile City Music, son quatrième album solo en quatre ans.
Tellement productif le Kevin, que l'on en oublierait presque d’où il tire cette hyper-activité. On savait déjà que le trentenaire avait fait ses preuves avec les Babies, mais surtout comme bassiste des Woods. C'est sans

(...)

The Heliocentrics « A World of Masks »

critique review chronique the heliocentrics malcolm catto londres soundway records jazz psychedelic funk hip-hop 2017

Libre et exigeante, la discographie de The Heliocentrics s’appréhende comme une masse sonore débordante et colorée, sinueuse et risquée. Alors que A World Of Masks, parait relativement accessible, un piège déroutant et magnifique se referme sur moi au fur et à mesure des écoutes, révélant avec parcimonie les étranges pièces d’un puzzle protéiforme et dangereux.
Il ne suffit pas

(...)