« Heat », polar culte et intemporel

chronique critique review long-métrage culte heat l.a. takedown 1995 2017 20th century fox al pacino robert de niro vincent hanna neil mccauley movie polar film thief noir thriller einstürzende neubauten brian eno moby michael mann dante spinotti elliot goldenthal val kilmer diane venora jon voight amy brenneman

Cette année, alors que Heat fête ses 22 ans, la 20th Century Fox ressort le long-métrage dans une luxueuse édition "définitive". A sa sortie en décembre '95, le film était déjà annoncé comme culte, un statut en grande partie dû à la présence au générique de deux géants du cinéma américain: Robert De Niro et Al Pacino. Aujourd'hui, on salue autant la prestation des acteurs que

(...)

Blade Runner 2049, chronique d’une réplication.

ridley scott denis villeneuve 2017 blade runner 2049 critique review chronique hampton fancher michael green hans zimmer benjamin wallfisch rick deckard harrison ford ryan gosling jared leto robin wright david bautista

Longtemps attendu, avantageusement « trailé », on a enfin pu voir sur pièce le Blade Runner façon 2049. S’attaquer à la suite de ce monument de la culture « populaire » pompée de la culture littéraire « fantastique » n’est bien évidemment pas une chose aisée, pour qui que ce soit. Ridley Scott, père du premier opus, n’est, d’ailleurs, pas bien loin derrière ce sequel avec

(...)

« Something Wild » de Jonathan Demme

critique review chronique filmer la musique something wild jonathan demme dangereuse sous tout rapport 1986 1987 melanie griffith jeff daniels ray liotta john cale laurie anderson the feelies film long-métrage bande originale ost

La mort récente de Jonathan Demme fut l’occasion de nombreuses génuflexions, comme de coutume. Le réalisateur, culte pour une génération née à la cinéphilie avec les années 1990 et Le Silence des Agneaux (1991), l’est aussi pour la précédente traumatisée par le génie déployé dans le filmage de Stop Making Sense (1984). S’il reste certainement un livre à écrire sur ce qui

(...)

Metallica, Through the Never

critique dvd film concert dvd through the never metallica blackened review filmer la musique james hetfield robert trujillo kirk hammett lars ulrich

Il y a quelque chose en Amérique qu’on ne peut pas comprendre sans comprendre Metallica. Et on ne peut pas comprendre Metallica sans envisager la dévotion réelle de son chanteur James Hetfield pour les fans du groupe. Leur fidélité malgré les années, les atermoiements some-kind-of-monsteresques et loadesques, la perte d’une certaine légitimité, les horreurs symphoniques, a certainement

(...)

« Deadpool » le super-héros politiquement incorrect !

2016 critique review chronique long-métrage film movie brianna hildebrand deadpool ed skrein fabian nicieza gina carano morena baccarin paul wernick rhett reese rob liefield ryan reynolds t.j. miller tim miller wade wilson marvel comics book

Comment Deadpool, le super-héros outsider que personne ne voulait produire sur grand-écran a t-il pu finalement voir le jour et exploser les records à peine une semaine après sa sortie?
Pas besoin de se pencher 4h sur le sujet, le réalisateur Tim Miller et son équipe ont tout simplement proposé ce que personne n'a osé: adapter à l'écran l'histoire du plus badass de la famille Marvel dans

(...)

Jessica Jones: l’héroïne badass de Marvel.

2016 brian michael bendis carrie-anne moss david tennant hell's kitchen série tv show jessica jones krysten ritter marvel melissa rosenberg netflix trish walker

La stratégie de Marvel pour conquérir le monde du blockbuster cinématographique étant désormais bien huilée, voilà que, quelques mois après son introduction dans le format série (avec l'excellente première saison du justicier aveugle Daredevil) débarque Jessica Jones -la nouvelle super-héroïne télévisée-. Un nouveau sans faute pour la maison des idées!
On pourra dire que la trilogie

(...)

« Demain » et son message plein d’espoir.

documentaire critique chronique review long-métrage éco responsable économie écologie agriculture monnaie cyril dion demain domaine du possible fredrika stahl mars films mélanie laurent livre

On en a tous conscience, notre terre n'est pas au top de sa forme, et, soyons honnêtes, nous en sommes les premiers responsables. Mais si, au lieu de se lamenter sur notre sort en pensant à notre extinction proche, nous pensions plutôt à mieux gérer notre quotidien en prenant soin de notre belle planète bleue. Et si, Demain, nous apportaient de quoi nous redonner un peu d'espoir..?
Qu'attendre

(...)

« Mémoires de Jeunesse » de James Kent. Et si le romantisme n’était pas mort?

critique testament of youth review chronique film long-métrage drame romantisme alicia vikander dominic west james kent juliette towhidi kit harington mémoires de jeunesse taron egerton testament of youth vera brittain 2014

Et si le romantisme n'était pas mort ? C'est en tout cas l'espoir que l'on peut nourrir à la découverte de Mémoires de Jeunesse de James Kent, magnifique drame romantico-­historique qui, comme son compatriote britannique Loin de la Foule Déchaînée de Thomas Vinterberg, sorti l'été dernier, ravive la flamme des histoires sensibles où sentiments nobles ne riment pas avec pathos ignoble.

(...)

« Life », James Dean, l’homme au-delà de l’icône.

critique review chronique 2015 anton corbijn ben kingsley dane dehaan james dean joel edgerton li(f)e luke davies owen pallett robert pattinson

Life. On peut tout lire derrière le titre du nouveau film d’Anton Corbijn. Célèbre magazine américain de photo-reportage dans lequel furent publiées les célèbres photos de James Dean objet du film ; destin unique et tragique de l’une des plus grandes légendes d’Hollywood ; authenticité et quotidien se cachant derrière les images superficielles que nous imposent les médias…
La

(...)

Dheepan, le palmé de Jacques Audiard

critique festival de cannes palme d'or review chronique long-métrage film cinéma antonythasan jesuthasan claudine vinasithambi dheepan jacques audiard kalieaswari srinivasan lettres persanes montesquieu noé debré thomas bidegain vincent rottiers

Le Palmé Jacques Audiard était à l'UGC des Halles à Paris le jeudi 27 août dernier pour présenter son nouvel uppercut cinématographique Dheepan. En bonne fan du Jacquot (j'embrasse mon DVD de De battre mon cœur s'est arrêté tous les soirs avant de m'endormir), j'avais réservé ma place bien au chaud au deuxième rang, quitte à m'en exploser les yeux sur l'écran et m'en briser les vertèbres

(...)