Queens of the Stone Age & Broncho à L’AccorHotel Arena

accordhotel arena paris palais omnisport concert gig qotsa critique chronique review report bercy broncho dean fertita josh homme manuwino manuwino live photography niark1 paris queens of the stone age villains troy van leeuwen jon theodore michael schuman

Il y a bien des années déjà que les Queens of the Stone Age remplissent des stades dans leur Amérique natale. Cette année, les californiens viennent tout juste de passer un nouveau cap en France avec une date unique dans l'hexagone: à l'ex-Palais Omnisports de Paris-Bercy et actuel...AccorHotel Arena devant près de 12000 spectateurs.
En passant les multiples contrôles de sécurité pour

(...)

The National, Ride, Kevin Morby et Rone au Pitchfork Paris Festival.

chronique critique live report grande halle de la villette paris parc concert kevin morby national ethan lipton and his orchestra this is the kit moses sumney chassol rone mina tindle ride alban gendrot super! production photo culturebox arte concert la blogothèque vincent arbelet

Pitchfork, célèbre webzine autant détesté qu’idolâtré défend, depuis sa création, une certaine idée du bon goût en matière de musique indépendante comme mainstream. Décliné sous la forme d'un festival il y a maintenant onze ans à Chicago, puis quelques années plus tard, à Paris. Le média présentait début novembre sa septième édition parisienne avec une programmation toujours

(...)

Weezer à Paris, l’Olympia

the orwells paris l'olympia olympia france pacific daydream atlantic weezer 2017 live concert patrick wilson brian bell scott shriner report chronique critique review rivers cuomo

La bande à Rivers Cuomo boudait-elle ses fans français? Toujours est-il que Weezer -mythique combo Indie Rock fondé au début des 90's- mettait fin en ce jeudi automnal à une absence de près de 12 ans en France. Chronique d'un fan comblé.
Il aura fallu attendre une quinzaine de jours avant la date tant attendu pour voir le concert afficher enfin complet.
The Orwells, quintet de l'Illinois

(...)

Nick Cave & The Bad Seeds au Zénith de Paris

critique review live report nick cave the bad seeds concert zénith paris la villette 2017 punk blues rock 'n' roll red right hand skeleton tree warren ellis martyn p. casey

L'an passé, après les tragiques événements précédents la sortie du poignant Skeleton Tree (accompagné du long métrage d'Andrew Dominik One More Time with Feeling) de Nick Cave & The Bad Seeds, on se demandait si le chanteur australien allait défendre ce seizième album studio sur scène. Puis, au printemps 2017, l'annonce a été faite: les fidèles Bad Seeds et leur leader seraient

(...)

Rock en Seine 2017, à cheval entre indépendant et grand public.

rock en seine live report chronique concert festival paris parc de saint-cloud 2017 ty segall p.j. harvey cypress hill car seat headrest at the drive-in cabbage jesus & mary chain her 2017

Pour son quinzième anniversaire, le festival parisien Rock en Seine a frappé très fort. Sa prog' parvenait à mêler des concerts grand public (The XX, Franz Ferdinand, P.J. Harvey ou...Jain) à de l'indépendant (Ulrika Spacek, Car Seat Headrest, Sleaford Mods, Frustration...) marchant même par moment sur les plates-bandes de La Route du Rock. Aperçu d'une belle série de concerts -qui nous

(...)

Thee Oh Sees & The Wendy Darlings à La Coopérative de Mai

thee oh sees the wendy darlings 2017 rue serge gainsbourg clermont-ferrand chronique review live report critique rock 'n' roll pop punk

En Mai, Fait ce qu'il te plait! Si en ce doux mois printanier, La Coopérative de Mai a vraiment fait ce qui lui plaisait, on ne peut que l'inciter à réitérer l'expérience. Car en pas moins d'une trentaine de jours se sont succédés rue Serge Gainsbourg la bande à John Dwyer, Sleaford Mods, Shellac, The Bronx, Andy Shauf et Against Me! Récit de la première de cette belle salve de concerts...

(...)

This Is Not a Love Song 2017: Indé’ et ensoleillé!

tinals 2017 this is not a love song festival flying lotus live report tinals chronique review

Le festival nîmois This Is Not a Love Song vient de fêter sa cinquième bougie. Pari réussi pour créateurs, TINALS est clairement devenu l'un des événements estivaux majeurs pour tout amateur de musique indé' qui se respecte. Attiré par l'alléchante programmation, on vous raconte notre "baptême" du feu.
Jour 1: Goat Girl, Coathangers, Make-Up, Danny Brown & Moderat.
Par Stéphane

(...)

The Bronx, Against Me! et Sungraze à La Coopérative de Mai

live report concert critique chronique against me! the bronx sungraze la coopérative de mai rue serge gainsbourg clermont-ferrand 2017

Dans une ultime façon de rappeler à la France à quel point ils ont compté pour le Punk/Rock, The Bronx et Against Me! partageaient la scène lors d'une belle tournée hexagonale ce mois-ci, l'occasion de vérifier si les deux formations tenaient encore la route...
Pas plus de 300 personnes ce soir à La Coopérative de Mai, en grande partie des trentenaires nostalgiques, voilà de quoi était

(...)

Shellac et Décibelles à La Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand

yann cabello shellac steve albini bob weston todd trainer la coopérative de mai live report chronique concert critique décibelles noise rock diy post-punk rue serge gainsbourg mai 2017

Décidément très en forme au mois de mai, les programmateurs de la Coopérative de Mai ont décidé d'abattre toutes leurs meilleures cartes en l'espace de quelques semaines. Ce soir, nous avions rendez-vous avec Décibelles, trio Noise-Rock lyonnais mais surtout, avec Steve Albini -légendaire "producteur" de Chicago- et ses acolytes Bob Weston et Tod Trainer de Shellac.
Pas facile d'ouvrir pour

(...)

Sleaford Mods, Massicot & Mark Wynn à La Coopérative de Mai

massicot live concert report chronique review critique la coopérative de mai rue serge gainsbourg clermont-ferrand 63 yann cabello mark wynn sleaford mods

Efficient as fuck !
Ce Mercredi 24 Mai avait lieu le concert tant attendu de Sleaford Mods à La Coopérative de Mai, date encore inespérée il y a deux ans, alors que la sortie de leur huitième album, Key Markets (2015, Harbinger Sound), les faisait décrocher de l’anonymat populaire. Mais que s’est-il passé entre temps ? Des ventes, des milliers d’écoutes et (enfin !) une attention particulière

(...)