Elvis Costello & The Imposters « Look Now »

Nous étions sans nouvelles depuis Wise Up Ghosts & Other Songs (2013, Blue Note) pour lequel Costello était associé aux Roots. Inquiétude levée avec Look Now mitonné en compagnie des Imposters retrouvés. À en juger par la vitalité de cet album, Elvis se porte comme un charme.

Autant l’avouer en préambule, Costello est une de mes innombrables madeleines de Proust. J’en suis tombé raide dingue dès My Aim Is True (Stiff, 1977). Je vais pas te raconter ma vie, mais sache que j’entretiens des liens particuliers avec le bonhomme, enfin, pour être précis, avec nombre de ses chansons, les mêmes liens d’ailleurs qu’avec Patti Smith, Ian Dury, Graham Parker, Joe Jackson, Mink deVille et quelques autres (liste exhaustive contre $10 000 en petites coupures à déposer en toute discrétion sur un compte offshore), mais je suis pas là pour te raconter ma vie je viens de te dire. T’es sourd des yeux ou quoi ? Si je te disais le nombre de chansons de Costello qui me foutent les poils, t’en serais ému aux larmes. Mais j’arrête là, le bosco me souffle à l’oreillette que Slow Show ne fournit pas les mouchoirs. Costello sert seize Pop songs bercées par sa voix câline parfois en souffrance. Les orchestrations sont ouatées aux cordes, piano et parfois cuivres pour permettre à sa voix de venir se blottir au fond des temps pour chercher une assise quand il est un peu en position instable. Costello est un des derniers romantiques. Ce magnifique album comporte quelques tubes que seul le temps mettra en valeur. Quand les comptines saisonnières seront fanées, les chansons de Costello fleuriront encore. Chaque titre m’émeut pour diverses raisons, parfois bonnes, parfois totalement irrationnelles. Même quand il s’essaye maladroitement au français sur “Adieu Paris (l’envie des étoiles)” façon Arno, il me bouleverse.

Un très bon Costello que Look Down, un disque qui démontre combien le Britannique est un des plus jolis Comtes des mille et une nuits.

Elvis Costello Look Now Concord Music

TRACKLIST:

Side A

Under Lime
Don’t Look Now
Burnt Sugar Is So Bitter
Stripping Paper

Side B

Unwanted Number
I Let The Sun Go Down
Mr & Mrs Hush
Photographs Can Lie

Side C

Dishonor The Stars
Suspect My Tears
Why Won’t Heaven Help Me ?
He’s Given Me Things

Side D

Isabelle In Tears
Adieu Paris (l’envie des étoiles)
The Final Mrs Curtain
You Shouldn’t Look At Me That Way



Album également disponible sur Apple Music, Spotify
ainsi que chez tous les bons disquaires indépendants.


Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *