Fidlar « Too »

Too

En 2012, à la sortie de leur premier album, les quatre petits cons de FIDLAR (ou Fuck It Dog, Life’s Is A Risk) apparaissaient comme le nouveau groupe à suivre. L’album mélangeait un esprit Punk à un sens de la mélodie Pop, des textes débiles et pas mal de défonce. Le tout sur trois accords pas toujours bien joués. Les Black Lips de Californie quoi. Trois ans plus tard, le groupe tente de prouver qu’il est capable de mieux faire.
Enregistré à Nashville, Too a nécessité une « vraie » production, et ça s’entend. Le son est plus gros, moins crade, plus soigné et taillé pour marcher. C’était déjà le cas sur le premier opus, mais làc’est encore plus évident, la Pop est plus présente. Pas étonnant qu’après une écoute de « 40oz On Repeat » ou « West Coast », on garde les refrains en tête toute la journée. Ça braille quand il faut, ça chante aussi un peu histoire d’élargir le public, et ça met des grands riffs de guitares par dessus. Qu’on se le dise, Fidlar n’est ni plus ni moins qu’un Blink-182 du 21ème siècle, l’humour pipi/caca en moins, et pas (encore) pourri par les millions de dollars.
Si le chanteur/guitariste Zac Carper, fraichement débarrassé de ses nombreuses addictions, n’a rien perdu de sa fougue, on sent sur Too (oh le beau jeu de mots!) une envie de s’appliquer, tant au niveau du chant que des textes (« Overdose », « Stupid Decisions »), sans pour autant perdre de vue ce qui a fait l’essence de Fidlar, les titres Power-Punk complètement gueulards, avec lesquels le groupe prend toujours son pied (« The Punks Are Finally Taking Acid » ou l’hommage/plagiat aux Damned « Drone »).

Accompagnés d’une douzaine de tubes, les quatre adulescents californiens essayent de se détacher tant bien que mal de cette image Punk destroy que le public a d’eux, il leur reste encore un peu de boulot pour y parvenir, espérons qu’ils ne s’égarent pas entre temps sur le chemin du mainstream

Fidlar Too Wichita

TRACKLIST:

Side A

40oz On Repeat
The Punks Are Finally Taking Acids
West Coast
Why Generation
Sober
Leave Me Alone

Side B

Drone
Overdose
Hey Johnny
Stupid Decisions
Bad Medicine
Bad Habits



Également en écoute sur Spotify par ici.







Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.