Gaspard Royant & The James Hunter Six à La Coopérative de Mai

James Hunter Six & Gaspard Royant

Voilà exactement le genre de soirée qu’on aimerait voir plus souvent dans cette bonne vieille Coopé’ ! En ce mardi 15 novembre, un superbe plateau était proposé par la salle Clermontoise avec celui qui représente le mieux le Rock ‘n’ Roll rétro made in France: Gaspard Royant, accompagné d’une légende du Blues/Soul Nord-Américain: James Hunter.

Gaspard Royant / Live à La Coopérative de Mai  Gaspard Royant / Live à La Coopérative de Mai

On se hâte pour arriver à l’heure à rue Serge Gainsbourg ce soir, tout simplement parce qu’on sent que l’on ne va pas assister à une première partie « classique ». On ne se plante pas, pour sa première fois à Clermont-Fd. Gaspard et son club ne ratent pas leur coup et font les choses bien comme il faut. Une belle démonstration de classe à la Française!
En plus d’avoir du style, Royant et son groupe sont de putain de bons musiciens qui parviennent à insuffler une attitude et un son bien plus Rock ‘n’ Roll à leurs tubes Pop 50’s (que l’on pensait naïvement sonner un peu trop variét’) tout en installant une bonne humeur communicative. La grande classe, tout simplement. Le 7″ Club reprend quelques-uns des plus gros tubes présents sur ses deux albums (et il y en a…) produits, rappelons-le, par Edwyn Collins d’Orange Juice ou Liam Watson, un proche de Billy Childish et des White Stripes (preuve que l’homme a du goût et sait s’entourer) et terminera pas son set par une belle reprise de Jackie Wilson (« Higher and Higher »). Have you met Gaspard Royant? Non? Dans ce cas, ne perdez pas de temps, et foncez le voir en concert!

The James Hunter Six / Live à La Coopérative de Mai

Après un excellent set d’1h15, la légende James Hunter et son groupe ont la lourde tâche d’enchaîner, mais vu le niveau du monsieur, on ne se fait pas trop de soucis. Même si son Blues/Rhythm And Blues peinera à toucher un public bien jeune ce soir (de toute façon, on ne peut pas dire qu’il soit bien présent…), Hunter semble n’avoir aucun mal à séduire un public déjà conquis. Ses musiciens présentés, le chanteur/guitariste anglais s’attèlera sans forcer à interpréter une setlist impeccable, notamment composée d’un dernier album sorti sur le génial label Soul New-Yorkais Daptone Records (Hold On!).

On rentre chez soi complètement conquis, d’une part par le prometteur Gaspard Royant, qu’on se promet de suivre de près, mais aussi par le vétéran James Hunter, dont on n’a pas (un seul instant) douté…

Photos: Yann Cabello ©
Salle: La Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.