Ghost Culture « Ghost Culture »

gc

Week-end à Londres. Ghost Culture est partout au Rough Trade East du quartier hype de Shoreditch. Protégé d’Erol Alkan et sortie fanfaronnante sur le label de Daniel Avery, Phantasy Sound, pochette obscure et attitude qui va avec, ce groupe à une tête est présenté comme la révélation électro dark de l’année, encore une. L’impression de déjà-vu crée un certain scepticisme. Mais comme l’enthousiasme des Britons finit toujours par avoir raison de moi, je suis allé jeter une oreille.

Et alors j’ai compris. Écouter l’album de Ghost Culture, c’est vivre en direct dans son salon l’expérience du clubbing et des sensations de la nuit. Introduction spectrale tout en crescendo avec le premier morceau, l’imparable « Mouth » nous voit attendre au vestiaire pendant que d’autres font déjà la fête à l’intérieur. Les basses sont encore loin, mais on sent déjà la tension qui monte. On entre enfin dans le vif du sujet avec l’excitant « Giudecca », parfait tube disco-tribal de 2h du matin, avant de ralentir le rythme avec les langoureux « Glass » et « Lying », pour arriver au final explosif de « Answer », rouleau-compresseur technoïde qui déverse ses gouttes d’acid house sur le clubber épuisé mais encore debout. Enfin pour nous raccompagner chez nous, la berceuse « The Fog » conclut en douceur cet album riche et remuant, tout en variations de tons, et qui sait jouer de son mystère.
Alors certes, on a déjà entendu ça mille fois, de Hercules & Love Affair à John Talabot, en passant par Simian Mobile Disco, et même le dernier album de The Horrors, mais cela faisait longtemps qu’un album électro n’avait pas fait autant appel à nos sens pour nous faire ressentir physiquement le plaisir des soirées nocturnes. Soirées qui n’ont pas fini d’être hantées par la voix délicate et sensuelle de James Greenwood, véritable sirène masculine attirant les danseurs envoûtés dans les profondeurs des nuits électriques.

Rien de révolutionnaire, mais véritable expérience sensorielle et appel au désir. Impossible de résister.

Ghost Culture Ghost Culture Phantasy Sound/Because
Page Facebook de Ghost Culture et site officiel Phantasy Sound.

TRACKLISTING:

Mouth
Guidecca
Arms
How
Glass
Glaciers
Lying
Lucky
Answer
The Fog



Julia Rivière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.