Mattiel « Mattiel »

Sorti depuis quelques mois déjà en Amérique du Nord à l’initiative de Burger Records, le premier album de Mattiel est décrit par son label européen comme « le disque de Soul/Rock ‘n’ Roll le plus excitant de l’année ».

Il faut écouter avec attention cet opus éponyme pour en saisir toutes les influences. Bercée par les disques de sa mère, Mattiel Brown (prononcer « maa-TEEL ») a forgé sa culture musicale durant l’adolescence dans la ferme familiale d’un coin paumé de Géorgie. C’est après son installation à Atlanta en tant que graphiste/illustratrice qu’elle rencontre ses futurs acolytes (Randy Michael & Jonah Swilley, frère de Jared des Black Lips), s’attaque à ses propres compo’ et travaille des années durant son principal instrument: sa voix.​ Une voix puissante avec beaucoup de caractère qui emprunte autant à Joan Baez, Janis Joplin, Nancy Sinatra, Sally Ford voire même…Jack White (avec qui elle partagera d’ailleurs une tournée).
Enregistré en l’espace de neuf mois, ce premier bébé est un pur produit U.S. que l’on aurait d’ailleurs bien du mal à caser dans un style bien particulier. Biberonné dans une Soul/R&B racée du début des 60’s, du Rock ‘n’ Roll/Blues un poil sudiste, une Folk 100% Americana et de la Surf/Psyché’ typique de la côte ouest, Mattiel possède un son foutrement stylé, embelli par de chouettes cuivres ainsi qu’un orgue du plus bel effet.

Sans pour autant l’ériger au titre de « l’album de l’année » (mais qui mérite vraiment ce titre?), ce premier opus de Brown et son groupe est un disque racé intemporel, typé’ « rétro » mais doté d’une vraie personnalité. L’une des belles découvertes de l’année et un indispensable pour l’été. Un putain de bon album, franchement bluffant!

Mattiel Mattiel Heavenly Recordings/Burger Records

TRACKLIST:

Side A

Whites Of Their Eyes
Send It On Over
Baby Brother
Not Today
Cass Tech
Bye Bye

Side B

Five And Tens
Silver Pillbox
Just A Name
Count Your Blessings
Salty Words
Ready To Think



Album également en écoute sur Apple Music, Bandcamp & Spotify.



Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *