Les Sheriff « Grand bombardement tardif »

critique review chronique punk rock 'n' roll les sheriff kicking records 2021 grand bombardement tardif patrick foulhoux
On les pensait sortis de la naphtaline uniquement pour un passage furtif. Après un come-back inattendu, Les Sheriff se sont piqués au jeu et les v’là avec un nouvel album sous le bras. Et croyez bien que les chats font pas des chiens, ça miaule toujours autant.

Ne doutons pas que sans l’abnégation de Stéphane Cupillard, le magnat du punk rock à la tête de la Kicking Records Corporation, il est peu probable que Les Sheriff aient ressorti les chevaux du corral pour parcourir les grandes plaines sous un soleil de plomb. Ils seraient restés scotchés au saloon à siffler des grandes chopes, préférant laisser le juke-box dérouler la bande-son que de s’emmerder à dépoussiérer les guimbardes pour amuser la galerie. Leur statut historique de Ramones français bénéficie d’un gommage en profondeur avec ce nouveau millésime. Fini les textes légers et le “one, two, three” d’usage. Les paroles sont plus concernées, plus militantes, plus éco-punk-responsables. À la faveur de quelques mouvements de personnel, le jeu s’est musclé, plus proche du punk à roulettes californien que du beach boy gonflé aux stéroïdes. Le soleil darde désormais des rayons chargés en nitroglycérine, ça bastonne toujours autant, mais avec un son plus épais, plus charnu et plus sec qu’un nerf de bœuf, quant aux mélodies d’Olivier, là, rien n’a changé, elles sont toujours aussi chantantes et plus que jamais flanquées du sceau Sheriff. Avec cette nouvelle mouture, le groupe a évolué de façon notable, au point d’élargir son audience tout en rassurant ses anciens et joyeux administrés, fidèles à ses grand-messes depuis les premières chevauchées à travers le grand ouest. La bonne nouvelle, c’est que Les Sheriff restent Les Sheriff en toutes circonstances, pour tout et même pour le grand bombardement, certes tardif, mais vaut mieux têtard que larvé.

Les Sheriff Grand bombardement tardif Kicking Records

TRACKLIST :

Face A

Requiem 5 étoiles
Grand bombardement tardif
Ma lumière
Soleil de plomb
À Montpellier
Loin du chaos

Face B

Du rock’n’roll dans ma bagnole
Le temps est élastique
Tailler du caillou
Pas de contact
Enfants du passé
Se faire une raison


Album disponible sur Apple MusicQobuz & Spotify,
mais aussi et surtout, chez tous les bons disquaires indé’ !

 


Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

2 Comments

  1. c’est vraiment désolant et triste de voir ces anciens (?)Punks faire leur fashion come back, pour financer leur complément de retraite.Je suis allé voir les Sheriffs à Mont de Marsan,(2017 ou 18) et il y avait Capsula et Burning Heads avant eux.
    Je passe sur les cachets disproportionnés(Sheriffs 18000,Capsula 3000), ce groupe de Heavy métal (les Cherifs), m’a bien fait comprendre pourquoi il n’y a plus de place dans ce bas monde, pour les Ramones (God bless Rock n’ Roll, Deedee & Joey ne verront jamais les Chairriffs).Bon ,bref c’était une grosse merde, et il peuvent maintenant se payer tous les clips hyper léchés, on sait ce qui les motive: $ $ $. Mais en plus je comprend bien que à 60′ on pense davantage à son jardin potager Bio, qu’à l’avenir ou à la mort du Rn’R.Et puis voilà,maintenant avec cet outil Internet on voit qu’il y a aussi des Fleshtones , ou Capsula,qui tous les 2 ans se ramènent en Phrance ,et fidèles à eux-mêmes se défoncent sur des scènes à 150 fans (10€ la place,c’était 35€ les Scherrofs) et qu’ils partagent avec des groupes de 1ère partie,des moments de magie pure: voir sur Ytioub Dynamite Shakers: alors les $$chers- iffs merci adieu.

  2. Bonjour
    Ce n’est pas à Stéphane Cuppillard que les sheriff ont repris la route , c’est moi qui est mis en relation steph avec les sheriff. DVD et une tournée derrière et qui est fait en sorte que ça tienne la route de 2013 à 2014 (mail à l’appui)
    Kamel laouadi
    Eclairagiste préhistorique des sheriff de 1993 à 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.