Sleaford Mods « Key Markets »

Key Markets
Si l’année 2015 a déjà apporté son lot de bons disques, rien ne sonne réellement « nouveau » dans le paysage musical. Rien, à part peut-être les Sleaford Mods, duo anglais dont l’ascension depuis deux ans ne peut être ignoré. Key Markets sera-t-il l’album de l’année?

Pour ceux qui ne savent rien absolument rien des Sleaford Mods (déjà, honte à vous!), le groupe, composé de deux sales gueules de Nottingham, Andrew Fearn (production) et Jason Williamson (chant) qui ressemblent à des chômeurs quadra’ alcoolo. Le duo, qui a bonne presse depuis quelques années, est responsable d’une petite dizaine d’EP et d’albums depuis 2007 (dont les excellents Divide & Exit ou la compil’ Chubbed Up), et a suffisamment fait parler de lui pour apparaitre sur un titre du dernier Prodigy (Day Is My Enemy, sorti cette année chez Cooking Vinyl).
Musicalement, Sleaford Mods serait la rencontre improbable entre les Streets et The Fall, quelque part entre Spoken Word, Post Punk et Noise. La formule est un peu la même sur chaque album ou les titres présentent un schéma relativement simple: Une ligne de basse entêtante et mélodique, un son sec, une boite à rythmes et le flow acerbe et nonchalant de Williamson.
Key Markets ne déroge pas à la règle, et seule la rythmique, cette fois assurée par une vraie batterie, apporte un réel changement. Les tubes s’enchainent, et dès les premières secondes du disque, on se prend à remuer la tête de haut en bas (ou de droite à gauche, chacun son truc) lentement (« Tarentula Deadly Cargo », « Silly Me ») ou sur un rythme plus rapide (« No One’s Bothered »).

Ha qu’il fait du bien ce Key Markets, un disque qui, s’il se démarque à peine de ses prédécesseurs, reste une véritable bouffée d’air frais et a le mérite d’apporter enfin quelque chose de nouveau dans une industrie musicale parfois un peu trop molle. Sans être l’album de la décennie, ces deux quadra’ parviennent à livrer un album honnête qu’on est pas prêt de lâcher!

Sleaford Mods Key Markets Harbinger Sound

TRACKLIST:

Side A

Live Tonight
No One’s Bothered
Bronx in a Six
Silly Me
Cunt Make It Up
Face To Faces

Side B

Arabia
In Quiet Streets
Tarantula Deadly Cargo
Rupert Trousers
Giddy on the Ciggies
The Blob



Également dispo’ sur Spotify.

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.