« Sonic Highways » la cartographie musicale des États-Unis.

Sonic Highways/HBO

Depuis une dizaine d’années, Dave Grohl est partout. Il a la réputation d’être l’un des mecs les plus sympas du milieu Rock ‘n’ Roll, et répond toujours présent lorsqu’il faut parler musique. Si cette omniprésence en agace certains (comme en témoigne l’article “Why I Can’t Stand Dave Grohl”), on ne peut que se réjouir de le voir rendre un bel hommage à la musique américaine avec son nouveau projet : Sonic Highways.
 Sonic Highways c’est quoi ? C’est le nom du nouvel album des Foo Fighters, leur huitième en date. Un disque au concept original – chaque titre est enregistré dans une ville différente, afin de se nourrir des influences de cette dernière-, pour un album finalement pas aussi renversant qu’annoncé.
Mais Sonic Highways, c’est également le titre de la série que le musicien a écrite et réalisée. Une série faisant office de promo’ à peine déguisée pour le nouveau FF, mais qui raconte, surtout, l’histoire de la musique américaine. Une série passionnante, à l’opposé du disque, d’où on peine à retrouver les influences.
Enregistré, tout comme l’album, dans 8 différentes villes américaines (Chicago, Washington D.C., Nashville, Austin, Los Angeles, Nouvelle-Orléans, Seattle et New York), la série accueille tout un tas d’intervenants, tous témoins et acteurs essentiels de l’histoire de leurs villes. Certains sont populaires (Pharrell Williams, Dan Auerbach ou même le président Obama), d’autres un peu moins connus (de l’activiste Mark Andersen aux patrons de salles, bars en passant par les disquaires indépendants et bien sûr, les studios), mais tous ont quelque chose à dire, une anecdote à raconter ou un point de vue à défendre.
Pat Smear, Steve Albini et Dave Grohl à l'Electric Audio
Pat Smear, Steve Albini et Dave Grohl à l’Electrical Audio, Chicago

Réellement passionnante, la série, très documentée et diffusée sur une grosse chaine américaine (HBO), a le mérite de mettre en lumière des musiciens indépendants, qui n’ont jamais vraiment eu la reconnaissance méritée. Tous sont sur un pied d’égalité.
Sur le segment consacré à la ville de Chicago par exemple, on nous raconte l’histoire de Steve Albini et de son studio (Electrical Audio) au même titre que celle de Cheap Trick, l’un des poids lourds du rock des 70’s.

Les lieux emblématiques de l’Amérique du Nord ne sont pas en reste, et la série parvient à insuffler un peu de magie à un simple studio de télé (l’Austin City Limits) comme au studio de Robert Lang à Seattle ou le Rancho De La Luna, en plein désert californien.
On revient également sur quelques périodes sombres de l’histoire de la musique, sans jamais tomber dans le mélo’ (le suicide de Darby Crash des Germs, de Kurt Cobain ou le décès de Fred Drake).

Si Dave Grohl et les siens ne convainquent pas totalement avec Sonic Highways (l’album), ils y parviennent avec Sonic Highways (la série),autoroute qui fait le lien entredifférents artistes et courants musicaux. Un long documentaire essentiel à tout fan de musique américaine.

Sonic Highways de Dave Grohl
Avec Dave Grohl, Taylor Hawkins, Pat Smear, Nate Mendel, Chris Shiflett
Rami Jaffee et Butch Vig
Écrit par Mark Monroe

Diffusion en France sur Canal+
Disponible en DVD ou BLU-RAY par ici



Critique de l’album Sonic Highways
à lire ci-dessous !

 

Sonic Highways

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.