Bonny Doon « Longwave »

critique review chronique 2018 bonny doon longwave woodsist records album pop folk indie

Moins d’un an après un premier essai remarqué, le gang du Michigan Bonny Doon signe chez Woodsist -maison mère des New Yorkais de Woods– et signe une nouvelle collection d’Indie Folk ensoleillée: Longwave.

Débuté comme un projet solo du songwriter Bill Lennox il y a bientôt cinq ans, Bonny Doon a très vite pris ses marques à l’arrivée d’une seconde plume, en la personne de Bobby Colombo puis d’une section rythmique (Jake Kmiecik à la batterie et Joshua Brocks à la basse). S’ensuivent deux EP auto-produits (Bonny Doon en 2014 et Classical Days and Jazzy Nights l’année suivante) et un excellent premier album éponyme en 2017. Très vite, le quartet s’isole dans les bois quelque part dans le Michigan, un quatre pistes sous le bras et compose son deuxième disque, en bon cliché Folk.
Plus abouti que son premier effort, ce Longwave a finalement pas grand chose à voir avec la scène musicale de Detroit, d’où le groupe est originaire, mais plutôt avec la Californie (pour ses chansons ensoleillé), voire, l’Indie Rock de la côte Est (Silver Jews, Pavement) ou la Folk Lo-Fi de Bill Callahan. Dès la sortie de leur premier disque home-made, on sentait le groupe capable de grandes choses. C’est désormais chose faite avec ce nouvel LP, et c’est en grande partie dû au choix d’opter pour une production plus carrée et un enregistrement en studio. Tout en ayant l’allure de parfaits tubes printaniers, les titres de Lennox et Colombo, très personnels, sont emprunts de mélancolie sans pour autant sombrer dans le pathos.

Avec Longwave, Bonny Doon signe la bande son idéale de l’arrivée du printemps. Une belle collection de feel-good songs intemporelles qui réchauffe et fait voyager.

Bonny Doon Longwave Woodsist

TRACKLIST:

Side A

Long Wave
A Lotta Things
I Am Here (I Am Alive)
Take Me Away
Where Do You Go?

Side B

Saved
Saw A Light
Try To Be
Part Of Me
Walkdown



Album également dispo’ sur Bandcamp & Spotify.


Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *