Rencontre avec les Limiñanas, les Perpignanais qui n’en finissent plus de monter!

Lionel Limiñana, Marie Limiñana, Because Music, 2016, Malamore, Duo, Français, The Limiñanas, photographe, Villa Gianni

Lionel Limiñana a dû avoir plusieurs vies. C'est la seule explication. Il a eu les Beach Bitches dans les années 90, puis, plus tard, les Bellas; Entre temps, le Perpignanais autant passionné de musique que de 7ème art, s'est improvisé disquaire et boss de label, avant de trouver la reconnaissance aux côtés de sa femme, Marie, avec leurs chansons home made dans leur maison de Castelbany.

(...)

Odezenne: « Finir sur Nostalgie… »

Odezenne @ Le Temps Machine / © Maxime Hillairaud

Depuis la sortie de son troisième album, Dolziger Str.2, le succès du trio Odezenne va croissant. Un succès mérité vu le chemin parcouru par les Bordelais. Rencontre avec le bavard Mattia "Merlin" Lucchini, beatmaker/compositeur responsable de la quasi-totalité des instru' du groupe, quelques heures avant un énième concert "sold out".
Dans l'esprit des gens, Odezenne est un groupe

(...)

Ceschi Ramos is barely alive !

Ceschi Ramos

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces dernières années n'ont pas été très facile avec le rappeur de New Haven Ceschi Ramos. Malgré ça, le rappeur est revenu cette année avec un album plutôt optimiste, Broken Bone Ballads, rencontre et explications avec un pilier du Rap D.I.Y. américain.
Comment décrirais-tu ta musique à quelqu'un qui ne l'a jamais écoutée?
C'est un peu difficile

(...)

Reverend Beat-Man: A Rock ‘n’ Roll legend from Switzerland

Reverend Beat-Man

Tout amateur de Rock 'n' Roll se doit de le connaitre. Reverend Beat-Man, est, depuis plus de 30 ans, à la tête d'un des meilleurs label du genre, Voodoo Rhythm Records (King Automatic, Hipbone Slim, King Khan & His Shrines ou les Dead Brothers), mais également auteur, en solo comme en groupe (au sein des Monsters) d'un sacré paquet d'albums. Rencontre avec le Suisse Beat Man Zeller, aka

(...)

The Hex Dispensers: Catchy songs about horrible things !

Alex Cuervo Hex Dispensers

Alex Sargent aka Alex Cuervo a de la bouteille. Depuis plus de 25 ans, il a multiplié les formations en Punk/Rock et Garage. Des Now Time Delegation (au coté de Tim Kerr et Lisa Kekaula) en passant par A Feast Of Snakes (chez In The Red) ou les Blacktop (avec Mick Collins des Gories/Dirtbombs). Dernièrement, il s'est produit sous le nom d'Espectrostatic -son projet instru' à la John Carpenter-

(...)

Doomtree: Hip-Hop 2.0

Doomtree by Chad Kamenshine

Cinq longues années après No Kings, Doomtree, le collectif de Minneapolis, revient pour un troisième effort, plus remonté que jamais. Intitulé All Hands, l'album montre clairement la nouvelle voie empruntée par les sept membres du crew (Lazerbeak, Paper Tiger, Cecil Otter, Dessa, Sims, Mike Mictlan et P.O.S.) : un rap hybride, sombre et vengeur sur lequel ils réinventent les règles du genre.

(...)

Atmosphere « Everything has a south side… »

slug-blk-white

Sean "Slug" Daley et Anthony "Ant" Davis
Années après années, le duo Atmosphere gagne en reconnaissance. Respecté, admiré mais pas pour autant "vendu", Ant et Slug ont su rester loyaux envers leurs compagnons de route, le label qu'ils ont co-fondé (Rhymesayers Entertainement) et leur entourage. Entretien avec Sean "Slug" Daley, moitié du groupe, décidément pas très fan du "questions/réponses"

(...)

Girls In Hawaii: « Repartir de zéro… »

interview antoine wielemans girls in hawaii everest 62tv records naïve le trianon paris belgique

Juste avant un magistral concert dans le cadre intimiste et classieux du Trianon, à Paris, le 20 novembre 2013, nous avons pu poser quelques questions au groupe Girls In Hawaii à propos de l'album Everest, que le combo belge défend actuellement en tournée sur les routes de France, de Navarre et d'Europe. Entretien dans les loges cosy de la très belle salle située à Pigalle avec le très

(...)

Doomtree « 10 years in our lane »

doomtree 4

Le collectif/groupe Doomtree existe depuis plus de 10 ans, mais en Europe, peu de gens vous connaissent, pouvez-vous nous expliquer comment tout à commencé?
Dessa: Doomtree a toujours eu pour base l’amitié, la musique vient en second et le business en troisième. La plupart des membres se sont rencontrés lorsqu’ils étaient des ado’ partageant des passions communes pour la musique

(...)