Factor « Woke Up Alone »

wua

L’écurie Fake Four Inc. parvient depuis sa création à réunir toute sortes d’artistes ayant chacun un style bien à eux. Créé par le rappeur Ceschi et son frère David Ramos en 2008, le label a sorti bons nombres de disques importants dans la sphère du hip-hop outre atlantique indépendant.

Un bon nombre de ces artistes sont d’ailleurs réunis sur le nouvel effort du beatmaker canadien Graham Murawsky (plus connu sous son nom de scène Factor) le bluffant « opéra hip-hop » Woke Up Alone. Le disque, qui raconte l’histoire d’un amant tourmenté par le décès de son épouse, est divisé en plusieurs chapitres dans lesquels différents rappeurs et chanteurs interviennent tours à tours. Il est donc important d’écouter ce nouvel opus du début à la fin, afin de conserver toute la logique de l’album et de son histoire.
Comme dans la plupart de ses productions (mais également la plupart des sorties du label), les chansons et interludes de WUA ne sont pas seulement ancré dans un seul style, bien qu’une rythmique hip-hop ressorte sur une bonne partie de l’album, on croise quelques soupçons de pop et de folk. De l’intro’ « Woke Up Alone«  composé de cuivres et percussions au puissant « Raise The Dead », complainte hip-hop/folk chanté et rappé par Ceschi himself, en passant par le mélancolique « Carry Over », sur laquelle Jean Boots joue le rôle de la défunte épouse du personnage central de l’histoire.
A aucun moment sur l’album les invités prennent une place trop importante, car ici, il ne s’agit en aucun cas d’inviter un maximum de chanteurs et rappeurs pour en mettre plein les yeux (comme sur un quelconque disque de rap mainstream), puisque chaque artiste joue un rôle particulier, un rôle essentiel à l’histoire, et c’est d’ailleurs ça qui fait la réussite de ce disque.

Factor Woke Up AloneFake Four Inc./Modulor
Site officiel de Fake Four Inc.

TRACKLIST:

Side A
DENIAL AND ISOLATION (Scene 1)

Woke Up Alone
The Empire Has Fallen (ft. Paranoid Castle)
After the Service

ANGER (Scene 2)

Raise the Dead (ft. Ceschi)
Alive Tomorrow (feat. Nomad)
Stone Cold (ft. Open Mike Eagle)

BARGAINING (Scene 3)

Long Hallways

Side B

In Sickness & In Health (ft. Onry Ozzborn)
Don’t Give Up (ft. Paranoid Castles and Jeans Boots)

DEPRESSION (Scene 4)

Denied (ft. Myka 9)
Devil’s Call (ft. Evil Ebeneezer)
Carry Over (ft. Jeans Boots)

ACCEPTANCE (Scene 5)

Let it Go (ft. Astronautalis)
Give Up (ft. Gregory Pepper & Paranoid Castle)
The Grave (Burial)



Album également en écoute sur Spotify et Bandcamp.






Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.