Her « Her »

critique chronique review album soul pop funk hip-hop romeo elvis simon carpentier victor solf 2018

On a beaucoup parlé des français de Her ces deux dernières années. D’abord à la sortie de leur premier EP, truffé de tubes (« Five Minutes », « Quiet Like ») puis, l’été dernier, lors de la disparition de son co-fondateur Simon Carpentier, à l’age de 27 ans. Le groupe désormais mené par Victor Solf seul, est tout de même parvenu à finaliser ce premier album éponyme, en hommage à son ami.

Lorsque les Français s’essayent à la Soul, c’est parfois casse gueule et, soyons honnête, souvent raté. Mais quand, comme le duo Her, ils le font avec suffisamment d’intelligence et de personnalité pour ne pas calquer bêtement leurs ainés, ça marche. Pas totalement inconnus, les Rennais Simon Carpentier et Victor Solf ont déjà fait parler d’eux au sein des Popopopop’s pendant un peu plus de cinq ans. Avec Her, Le duo, fasciné par la culture américaine, rend hommage à la femme avec une Néo-Soul qui puise dans le Gospel, le Hip-Hop moderne ou le Blues; tout en n’omettant pas de soigner également son image (ses tenues de scène typées « revue Soul des 60’s ou ses clips). Quelque part entre Sam Cooke et Jungle, le duo devient rapidement un phénomène. Complété sur scène, comme sur une partie du disque par un impeccable backing-band (composé entre autres d’anciens camarades comme Louis Kuipers et Thomas Clarice), le groupe s’est taillé une belle réputation lors de prestations toujours très maitrisées, dans des salles de plus en plus grandes en France, puis dans des clubs en Europe et aux États-Unis.
Alors que deux EP avait permis de découvrir quelques titres, le groupe a pris le temps de peaufiner minutieusement le reste de son premier album, tant au niveau de la composition que de la production. Les Bretons donnent ainsi le meilleur d’eux-mêmes et montrent sur ce disque éponyme leurs nombreuses facettes. Tantôt sensuel (« Five Minutes », « Quite Like »), poignant (« We Choose », « Blossom Roses ») ou tubesque (« Swim »). On perçoit même une envie d’évolution, comme sur le très moderne « On & On » sur lequel le phénomène Rap belge Roméo Elvis et l’allemand AnnenMayKantereit s’invitent, sans pour autant oublier d’honorer ses influences Funk et Soul (« Neighborhood » ou « Wanna Be You »).

Quelques mois après la disparition de Simon Carpentier, Victor Solf trouve la meilleure façon d’honorer la mémoire de son camarade perdu; Her livre un premier album sobre, envoutant, puissant et élégant dans lequel il maitrise absolument tout. Chapeau messieurs!

Her Her Fam Records/Barclay

TRACKLIST:

Face A

We Choose
Five Minutes
Icarus
Blossom Roses
On & On (Feat. AnnenMayKantereit & Roméo Elvis)

Face B

Neighboorhood
Trying
Quite Like
Wanna Be You
Swim (Feat. Zefire)
For Him



Album également disponible sur Spotify.



Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *