L’Orange & Jeremiah Jae « The Night Took Us In Like Family »

The Night Took Us In Like Family

C’est bien connu, les meilleurs disques arrivent souvent lorsqu’on les attend le moins. Celui-là arrive d’un label qui a la cote en ce moment: Mellow Music Group. Alors que l’on prêtait à peine attention à L’Orange -petit producteur du Tennessee- et Jeremiah Jae -dernier poulain de Flying Lotus-, les deux musiciens s’associent et livrent un des meilleurs disques de Rap Gangsta en 2015.

Attention, pas le rap gangsta qu’affectionnent les emcees de pacotille, plus occupés à poser qu’à produire de la qualité. Non, L’Orange et Jeremiah Jae ont plus à voir avec Al Capone qu’avec Scarface, idole de toute une génération de rappeurs.
Il règne tout au long de The Night Took Us In Like Family une ambiance noire, très sombre, qui évoque par moment une descente dans les bas-fonds d’une ville dans l’Amérique des années 50, dans un speakeasy enfumé, où argent et armes à feu font loi. Les productions du disque y sont pour beaucoup. Elles rendent grâce au hip-hop, le vrai, l’original, issu de la Soul et du Jazz. Comme sur sa mixtape (Old Soul en 2011), qui rendait hommage à Billie Holiday, L’Orange livre des instru’ simples, où les beats se marient à merveille avec les samples jazzy, des dialogues tirés de vieux polars et le flow nonchalant de Jeremiah Jae. Car le phrasé du emcee de Chicago est pour beaucoup dans la réussite de l’album, qui ne se laisse pas étouffer par de multiples collaborations, comme on a l’habitude de voir dans le hip-hop mainstream, et laisse Jae seul maître à bord.

Si The Night Took Us In Like Family était un film, il appartiendrait au cinéma noir. Un disque d’un rap simple, sombre et classieux comme on en voit peu dans les bacs ces dernières années. Un disque d’un nouveau genre: le Noir-Hop.

L’Orange & Jeremiah Jae The Night Took Us In Like Family Mellow Music Group
Site web de L’Orange, Jeremiah Jae et de Mellow Music

TRACKLIST:
Side A

Part One: Introduction to a Conspicuous Man
Do My Best to Carry On
Ice Obsidian
Underworld
All I Need (feat. Gift of Gab)
Part Two: God Complex
The Concrete Some Call Home
Ignore the Man to Your Right (feat. Homeboy Sandman)
Taken by the Night

Side B

Part Three: The Damning
The Lineup
Kicking Glass
Kind of Like Life
Part Four: Revenge & Escape
I Was Invisible Nothing
Death Valley
Starry Eyed Balcony Walkers
Part Five: Macabre



Album également en écoute sur Spotify et Bandcamp.



Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.