Alain Feydri « Azerty Blues »

Après ses remarquables biographies consacrées aux Cramps, aux Kinks et aux Flamin Groovies, après ses participations à des recueils de nouvelles dangereusement rock’n’roll, l’auteur périgourdin nous livre une anthologie de ses meilleurs articles publiés dans La Presse En Marge (LPEM) depuis 35 ans. Le menu est copieux, les mets délicats et l’élixir de jouvence qui l’accompagne cogne un bon 40° à l’éthylomètre.

Azerty Blues le bien nommé recueille nombre de papiers parus dans de nombreuses publications fanzinesques depuis la fin du siècle dernier tels Nineteen, Abus Dangereux, Wake Up, Whoa, Dig It, Australian Rock, Staccato et même un article paru dans le magazine Punk Rawk, seule publication de la presse nationale qui ait les faveurs de l’auteur parmi celles auxquelles il a participé. Cet ouvrage à peine plus épais qu’un pavé volant au dessus des barrières est sous-titré “éloge d’un rock modeste et de ceux qui ne sont pas grand-chose…”. L’accroche résume parfaitement le contenu. L’auteur se consacre principalement aux artistes à la marge, qu’ils soient australiens, américains, britanniques, français, suédois ou finlandais, uniquement ceux qui mettent vraiment leur vie en danger quand ils sortent un disque ou qu’ils montent sur scène. Si tu te tiens au fait de ce que la marge produit comme bouilleurs de cru, tu retrouveras des noms connus et tu profiteras des écrits passionnés et enflammés d’Alain Feydri pour dépoussiérer tes vieux vinyles. Les plus jeunes se précipiteront sur leur moteur de recherche favori pour trouver du son et des images. Azerty Blues équivaut à un petit remontant doublé d’un stimulant. Une fois lu, tu te dis que finalement, les trente dernières années on été terriblement passionnantes pour qui ouvrait les esgourdes. Le livre est illustré par Jack-O Leroy, aussi connu pour avoir joué dans de nombreux groupes bruyants (Drive Blind, Kevin K, etc.) Alain Feydri sera à Spliff, 8 rue de la Treille, à Clermont-Ferrand, le samedi 24 novembre de 15 à 19 h pour dédicacer son livre. Signé : le garde-champêtre.

Alain Feydri Azerty Blues Camion Blanc
600 pages, 34,00€

Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *