Sharon Jones & The Dap-Kings « Soul of a Woman »

critique review chronique patrick foulhoux 2017 soul of a woman sharon jones and the dap-kings daptone records differ-ant funk deep new album lp studio new-york brooklyn

Le 18 novembre 2016, la diva soul s’éteignait à l’âge de 60 ans et demi. En compagnie de ses fidèles Dap-Kings — les néo-Funk Brothers, Booker T & The MG’s ou Mar-Keys —, Sharon Jones a sorti six magnifiques albums de son vivant et, pour parachever et couronner son œuvre, un septième, Soul of a Woman, posthume, un an après sa disparition.
Le crabe la rongeait depuis quelques

(...)

The Limiñanas « Istanbul is Sleepy »

single 45 tours 7 inches nuit fantôme angels & and devils the limiñanas shadow people istanbul is sleepy the brian jonestown massacre 60's pop rock 'n' roll psychédélique psychedelic anton newcombe lionel liminana marie emmanuelle seigner 2017 because music

Quatre chansons en préambule d’un nouvel album (Shadow People prévu pour début 2018 chez Because Music) produit par Anton Newcombe (The Brian Jonestown Massacre) qui prête gracieusement sa voix sur un titre tout comme la comédienne-chanteuse Emmanuelle Seigner qui interprète “Shadow People”. Ça roule à Istanbul ! Ça se détend à Perpignan !
“Istanbul Is Sleepy” — chanté par

(...)

Baxter Dury « Prince of Tears »

critique review chronique 2017 baxter dury prince of tears miami ian pop indie pias le label heavenly recordings

Donner suite au phénoménal It’s a Pleasure ([PIAS], 2014) relève de la gageure, surtout en prenant une séparation douloureuse comme matériau de base. Prince Of Tears est peut-être moins guilleret que son formidable prédécesseur, mais même dans les moments difficiles, Baxter Dury reste lumineux.
L’ombre du père plane toujours. La voix, les orchestrations, les mélodies acidulées, le

(...)

Warhaus « Warhaus »

critique review chronique patrick foulhoux marteen devoldere 2017 warhaus pias balthazar album indie pop éponyme self titled rock belge belgique belgium play it again sam

Il suffit de convoquer Baxter Dury pour qu’il se radine accompagné de Warhaus que je ne connais ni des lèvres ni des dents. Je l’appelle à la barre, histoire d’écouter poliment son témoignage et là, il me flanque une branlée carabinée avec un disque faisant preuve d’un insolent talent ! Mais moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance, et une sévère.
Marteen

(...)

Wolf Parade « Cry Cry Cry »

patrick foulhoux critique review chronique indie pop rock indépendant spencer krug dan boeckner arlen thompson dante decaro

Les Montréalais ont disparu de la vitrine après l’Expo 86 (Sub Pop, 2010), affairés à leur lente mutation, passant de lycanthrope quadrupède à quatuor en chaussettes ce qui ne veut strictement rien dire je te l’accorde, mais quand ça me démange, faut que je me gratte de la patte arrière. La Parade du Loup invite David Bowie à la sérénade sous le balcon des 80’s.
Quinze ans que

(...)

Nineteen: La scène française 1982-1988

critique chronique livre review nineteen les thugs little bob story 1982 1983 1984 1985 1986 patrick foulhoux les fondeurs de briques scène française

Suite au succès du premier volume de la bible Nineteen (Anthologie d’un fanzine rock 1982 - 1988), le tome 2 est exclusivement consacré à la scène française entre 1982 et 1988. Pour illustrer le sommaire, un CD 19 titres débutant par un morceau des Thugs pour finir sur une chanson de Little Bob accompagne le livre, histoire de situer l’ambiance, flairer l’humeur et refléter l’esprit.

(...)

Metz « Strange Peace »

patrick foulhoux critique review chronique punk rock 'n' roll noise post-punk post-hardcore 2017 alex edkins chris slorach hayden menzies metz strange peace sub pop records steve albini electrical audio toronto canada

 
Tonitruante troisième torpille du trio de Toronto ! Metz n’invente pas le fil à couper l’eau chaude avec des pinces à linge, mais sa recette garage 60’s passé au karcher Amphetamine Reptile/Touch & Go colle une bonne grosse châtaigne dans les gencives.
Pour bien avoir l’empreinte 90’s marquée au fer rouge sur le front, le trio a enregistré chez Steve Albini. Le son minéral

(...)

Red Eye Ball « Red Eye Ball »

critique review chronique patrick foulhoux 2017 gaby jean-jean momo red eye ball some produkt périgueux france punk blues rock 'n' roll thomson rollets

Le trio périgourdin avait défrayé la chronique en 2012 avec un premier 6-titres au concept ludique original puisque l’épaisse pochette faisait office de jeu de plateau Rock ’n’ Roll. Il aura fallu patienter cinq ans pour voir surgir le premier album d’un groupe qui rafraichit la galaxie Hüsker Dü, un disque qui comptera à l’heure des bilans 2017.
Le packaging de cet album est

(...)

The Schizophonics « Land of the Living »

chronique critique review rock 'n' roll punk 2017 brian reilly john falk land of the living lety beers mike stax pat beers sympathy for the record industry album lp record disque the schizophonics tom lord

Depuis les Hellacopters et Jim Jones Revue, personne n’avait fait sauter le compteur aussi brutalement. Le power-trio de San Diego emmené par Pat Beers fait péter des scores. Ça rock dans les brancards!
D’abord remarqué pour son leader excité comme une puce sur scène, le trio électrise tellement les foules que Long Gone John, patron du mythique label californien Sympathy For The Record

(...)

Des bouquins pour vous accompagner cet été!

slow show sélection selecta littérature livre bouquin books lecture 2017 été summer review critique chroniques patrick foulhoux stéphane pinguet

15/07/17 - Que vous partiez vous dorer la pilule sur une plage de sable fin ou que vous restiez coincé dans votre minable studio car la quasi-totalité de votre salaire passe dans le loyer, vous aurez forcément besoin d'évasion à un moment ou un autre. Slow Show vous recommande quelques ouvrages pour l'été. Inutile de préciser que l'on vous déconseille d'acquérir ces quelques lectures autre

(...)