Des bouquins pour vous accompagner cet été!

slow show sélection selecta littérature livre bouquin books lecture 2017 été summer review critique chroniques patrick foulhoux stéphane pinguet

15/07/17 - Que vous partiez vous dorer la pilule sur une plage de sable fin ou que vous restiez coincé dans votre minable studio car la quasi-totalité de votre salaire passe dans le loyer, vous aurez forcément besoin d'évasion à un moment ou un autre. Slow Show vous recommande quelques ouvrages pour l'été. Inutile de préciser que l'on vous déconseille d'acquérir ces quelques lectures autre

(...)

Peter Perrett « How The West Was Won »

2017 peter perrett how the west was won 2017 critique écoute chronique review domino recordings company records

Quand les Only Ones sont passés au Rat Pack à Clermont-Ferrand le samedi 6 juin 2009, Peter Perrett ne semblait pas au mieux de sa forme. C’est le moins qu’on puisse dire. Mais étonnamment, sa voix était intacte. Et là, miracle, le revoilà contre toute attente pour un premier album solo brillantissime.
J’y allais avec des pincettes vu son état lors de son dernier passage en ville.

(...)

« Dirty Sexy Valley » par Olivier Bruneau

2017 critique livre roman review dirty sexy valley le tripode white trash olivier bruneau

Un must de la littérature white trash qui reprend les codes cinématographiques de Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper et de 2000 Maniacs de Herschell Gordon Lewis avec, pour pimenter la boucherie, de l’humour, du cul, du cul, du cul et encore du cul.
On imagine un auteur texan pété du casque se réfugiant dans l’écriture pour exorciser ses démons. Que dalle. Olivier Bruneau est

(...)

Les Rats « De Prisa! »

réédition critique reissue les rats 1995 2017 ris-orangis, punk, rock 'n' roll, nineteen something

Quand Les Rats s’arrêtèrent en 1995 après 15 ans d’activité, ils s’en allèrent en laissant cet album live en témoignage de ce qu’ils étaient capables puisque les disques studio n’ont jamais réussi à en rendre réellement compte selon eux. De Prisa a été enregistré le 1er avril 1995 au Plan à Ris-Orangis. Leur It’s Alive.
Les Rats étaient dans le même secteur d’activité

(...)

Feral Ohms « S/T »

silver current records critique review écoute feral ohms power trio punk rock 'n' roll 2017 oakland

Si je te dis Comets On Fire, tu ne t’en souviens pas. Qui s’en souviendrait d’ailleurs ? Ils ont suscité tellement peu d’intérêt qu’ils ont raccroché après quatre splendides albums dont un chez Alternative Tentacles et deux chez Sub Pop. Comme Zen Guerrilla auquel il est légitime de les rattacher. Mais quand ça veut pas, ça veut pas. Qu’à cela ne tienne, le sémillant chanteur

(...)

Slow Show présente son Best Of 2016 !

top 10 année 2016 slow show best of indie review critique

20/12/16 - Pour beaucoup, 2016 était une sale année. Pourtant, de très bons disques ont vu le jour, mais le triste départ (plus ou moins précipité et/ou attendu) de quelques grands noms de ce monde, a tout bonnement obscurci l'ensemble. Adieu David Bowie, Otis Clay, Leonard Cohen, Phife Dawg, George Martin, Prince et Sharon Jones (pour ne citer qu'eux). Vous nous manquerez...mais la vie continue!

(...)

Scuba Drivers « Scuba Drivers »

scuba drivers 1986 1987 1988 1989 périgueux france spliff records rock 'n' roll

Au Pays de l’Homme, dans le Périgord Blanc, les Pretty Boys muent en Scuba Drivers en 1986 au changement de chanteur. La nouvelle tribu est alors composée de François Berry au chant et à la guitare, Didier Feydri à la batterie, Philippe Feydri à la basse, Emmanuel Pastel à la guitare et Alain Feydri à l’intendance. Leurs influences vont des Flamin’ Groovies aux Real Kids et des Kinks

(...)

Les Soucoupes Violentes « Dans ta Bouche… »

Les Soucoupes Violentes Dans Ta Bouche Nineteen Something Réédition de l'album de 1987 des Soucoupes Violentes par Nineteen Something avec Stéphane Guichard Aude Legrand Olivier Flux Favre Denis Baudrillart

Après avoir réédité numériquement l’intégrale des Soucoupes, Nineteen et des poussières ressort physiquement le premier album en CD paru initialement chez Tutti Frutti en 1987. Si on n’avait pas écouté le disque depuis quelques temps, on retrouve cette incroyable tonicité qui faisait la singularité des Soucoupes Violentes.
Les Soucoupes étaient de leur temps, certes, mais également

(...)

The Royal Premiers « Hifi Sound for Hipshakers »

The Royal Premiers

Après l’excellent premier album Friday Night Curse, les Nantais poursuivent sur leur lancée avec un 25 cms à six pétales. Ça porte bonheur. Toujours dans la veine garage, jive, exotica, les Royal Premiers mélangent vigoureusement les Sonics à King Khan & The Shrines, les Vindicators à Bee Dee Kay & The Roller Coaster, Tokyo Sex Destruction à MFC Chicken et Valentine Six à Ray

(...)

The Limiñanas « Malamore »

The Limiñanas

Marie et Lionel Limiñana, mari et femme pour l’état-civil, rafraîchissent le paysage musical avec un cinquième album défiant les lois de l’attraction terrestre. Malamore est doté d’une ligne de flottaison dépassant l’horizon. Les Limiñanas regardent plus loin que le bout de leur nez ! Eux !
Les Catalans invitent à se découvrir d’un fil en avril. De là à voir un lien avec Malamore,

(...)