Colt Silvers « Swords »

Swords

Troisième long format pour l’une des formations françaises les plus ambitieuses de ces cinq dernières années: le trio Colt Silvers, originaire de Strasbourg.

Même si depuis ses débuts, Colt Silvers n’a jamais eu peur de ses influences, elles sont ici, à l’aube du troisième album, complètement revendiquées. Et là où le groupe avait tendance à les utiliser auparavant avec une certaine timidité, Swords laisse entrevoir un trio sûr de lui, plus fort que jamais, et qui parvient surtout à s’émanciper d’un soupçon d’inspiration Indie Rock British (Foals ou Alt-J) auquel il nous faisait un peu trop penser. C’est peut-être là-dedans que tient la réussite de ce disque, dans cette maitrise des différents styles qui font la personnalité du groupe. On baigne ici dans une Pop enracinée dans des boucles Electro, rythmées par quelques beats Hip-Hop. Mais c’est dans le chant que transpirent les ambitions du trio, un chant fragile, parfois maniéré, qui tire beaucoup du R&B contemporain, tout en évitant soigneusement de sombrer dans le grotesque ou la parodie. Bien qu’étant des enfants des années 80, Agnan, Nicolas et Tristan ne se sont pas arrêtés à cette décennie musicale (heureusement pour eux) et ont choisi de piocher intelligemment dans un plus vaste répertoire.
Les Alsaciens ont tout donné sur ce disque, dans l’enregistrement et les compo’ (mis en boite à New York) comme sur les arrangements qui; à base de chœurs bien sentis ou de cordes apportent un coté « 7ème art » à l’ensemble.

Les Colt Silvers passent un cap avec cette nouvelle livraison et entrent dans la cour des grands, en se donnant les moyens de se faire connaitre d’une presse spécialisée qui, jusqu’à aujourd’hui, les avait inexplicablement boudés. Après Night of the Living Robots et Red Panda (2009 et 2013, Deaf Rock Records), Swords débarque comme l’ainé de la famille, celui a la personnalité plus affirmée mais aussi, au charisme plus imposant. Un « immense » petit groupe, qui mérite une (ou plusieurs) écoute(s) attentive.

Colt Silvers Swords Deaf Rock Records/La Baleine
Site web de Colt Silvers, de Deaf Rock et de La Baleine.

TRACKLIST:

Words are Swords
The Sound
2 Hearts
Yours
Cassiopeia
Wakizashi
EZU
Constellations
Empire
Foremost of the Westerners
Devil in Africa



Album également dispo’ en streaming sur Spotify par ici.




Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.