Epic Beard Men « This was Supposed to be Fun »

On commençait sérieusement à se faire du souci pour Sage Francis, le emcee se faisant bien trop rare depuis la sortie de son précédent album Copper Gone, il y a déjà cinq ans. Le voilà de retour au top de sa forme, aux cotés de son pote Bernard Dolan avec leur side-project Epic Beard Men.

Rapide présentation des deux barbus « poids lourds » (au sens propre, comme au figuré) : Francis, l’un des grands noms de l’Indie Rap ‘ricain -le genre de emcee fondateur du genre qui est parvenu à faire le lien entre Punk, Hip-Hop et Rock Indé’- à la tête de son label Strange Famous depuis plus de vingt ans. Dolan, lui, vient de la même « famille ». Il est justement l’une des plus fidèles recrues du label de son mentor (Francis, tu suis ?) jonglant entre Rap et Spoken-Word, auteur de trois albums studio, d’un tas d’EP et de mixtapes (les explosifs House of Bees, déclinés en trois volumes). L’an passé, les deux avaient, histoire de nous mettre l’eau à la bouche, teasé leur collab’ avec un premier jet de titres démentiels (Season 1). Pour ceux qui connaissent le talent des deux emcees, l’écoute du LP -décrit par les principaux intéressés comme une « dark buddy comedy »- n’est donc pas vraiment une surprise, mais clairement une bonne claque dans l’beignet ! Avec ou sans leurs potes (car le duo reçoit en plus quelques prestigieux invités..!), la réunion de Francis et Dolan fonctionne sur tous les plans. Pour situer, Epic Beard Men rappelle l’association d’Aesop Rock et Rob Sonic au sein d’Hail Mary Mallon (chez Rhymesayers). La paire s’éclate avec la classe qu’on leur connait dans un mélange de Rap à la fois sombre et drôle (cf. leurs pochettes prouvent à quel point ils ne se prennent pas au sérieux).

This was Supposed to be Fun ressemble un peu à une belle déculottée de 50 minutes, par deux (presque) quinqua’ que beaucoup pensaient morts et enterrés. Droite, gauche & uppercut à répétition sans temps mort, voilà à quoi ressemble ce (véritable) premier LP. Victoire par K.O. donc. C’était censé être fun ? Ça l’est, et on en redemande !

Epic Beard Men This was Supposed to be Fun Strange Famous Records

TRACKLIST :

Side A

Hours & Minutes
Sand Dunes
Pistol Dave featuring Blue Raspberry & Slug (Atmosphere)
Circle The Wagons
Shin Splints
You Can’t Tell Me Shit

Side B

Hedges
Take A Break featuring Vockah Redu
The Chill Is Gone
Man Overboard
Crumbs In Every Bag featuring Eligh
Foresight featuring Yugen Blakrok



Album également dispo’ sur Bandcamp, iTunes & Spotify,
mais aussi et surtout, chez tous les bons disquaires indé’ (boycotte Amazon !)



Critique et écoute de Copper Gone de Sage Francis (2014, Strange Famous)

sage francis critique review emcee rap indie copper gone strange famous records album speech development 2014

 

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.