Monophonics « It’s Only Us »

La formation soul aux effluves psychés sort un cinquième gratin californien du four après l’escapade du chanteur Kelly Finnigan à l’occasion d’un remarquable premier album solo.

La première grosse information, c’est que les Monophonics rejoignent Colemine Records qui a donc publié l’album de Kelly Finnigan l’an dernier. Disque derrière lequel se tenaient les Monophonics malgré leur absence de l’affiche. Le label de Loveland en Ohio est en train de faire sa place sur le marché de la soul aux côtés des labels phare de la discipline. Ça n’a rien de surprenant dans la mesure où Colemine est en activité depuis 2007. Le travail finit par payer. Encore faut-il ne pas se tromper dans ses choix artistiques et vu ce que Colemine publie, sa côte ne peut qu’enfler chez les enivrés de soul. Tous les feux sont au vert pour accueillir confortablement les Monophonics, surtout après le beau succès recueilli par Kelly Finnigan l’an dernier. Les San Franciscains pratiquent une soul extrêmement raffinée qui repose sur la voix entre mezzo-soprano et soprano de Kelly Finnigan, des ambiances vaguement flower power (“Suffocating”) et des chœurs aériens, une soul un peu sophistiquée comme l’avait préfigurée Curtis Mayfield, déjà avec les Impressions. C’est un peu dans ce registre que les Californiens se positionnent même si l’ensemble a pour fonction essentielle d’inviter au frottement des corps. L’architecture de la chanson “It’s Only Us” est de type Charles Bradley, au point de se demander si ce n’est pas une reprise. Un album exclusivement réservé aux adeptes de l’élégance et du savoir- vivre. De la soul à l’ivresse.

Monophonics It’s Only Us Colemine Records

TRACKLIST :

Face A

Chances
Suffocating
Last One Standing
Tunnel Vision

Face B

It’s Only Us
Run For Your Life
All In The Family
Day By Day


Album également dispo’ sur Apple Music, Bandcamp, QobuzSpotify,
mais aussi et surtout, chez tous les bons disquaires indé’ !


Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.