Queens of the Stone Age « Villains »

Queens of the Stone Age "Villains"  Queens of the Stone Age "Villains"

Quoi qu’on pense de lui, Josh Homme s’en tape. Au fil des années, il s’est taillé une sacrée réputation, d’abord comme membre fondateur des légendaires Kyuss, puis à la tête des Queens of the Stone Age ou des Eagles of Death Metal, sans oublier le all-stars band Them Crooked Vultures et sa collaboration avec Iggy Pop en 2016 sur Post Pop Depression. Cette année, Homme revient avec ses Reines de l’âge de Pierre et leur septième album: Villains.

Qu’on se le dise de suite, bien que réalisé au côté du producteur/popstar Mark Ronson, Villains n’a rien de vraiment déroutant en soi. Il possède certes un groove imparable -qui rend l’ensemble plus « dansant »- et une facette Pop plus prononcée, mais rien de réellement surprenant (« The Way You Used to Do »). Les mauvaises langues qualifieront l’album de commercial et facile, tandis que les fans diront que le groupe livre simplement des titres plus maitrisés ou plus matures. Et au fond, chacun de ces deux points se défendent…
Dans l’ensemble, les QOTSA font du QOTSA. Et ça s’entend dès les premiers titres, dans les guitares notamment où l’on reconnait le style de Homme entre mille puis dans le chant où, là encore, l’Elvis roux fait des prouesses et semble maitriser sa voix mieux que jamais. Malheureusement, à force de donner de la tête dans de multiples projets, les Californiens font de plus en plus face à un manque d’inspiration et certaines mélodies/riffs sentent sérieusement le réchauffé. Ils piochent dans leur propre catalogue, voire dans celui des autres (les influences ZZ Top et T-Rex se font bien sentir…)
Si à sa sortie …Like Clockwork (2013, Matador) en avait fâché plus d’un, pas d’chance, Villains en est la suite logique. Moins sombre, mais dans la même continuité. Le groupe s’y autorise encore plus de « folies », comme par exemple les synthés’, de plus en plus présent dans leur compos’. Homme et ses potes ont également pris le goût des ballades mélancoliques -et récidivent avec encore plus de maitrise que par le passé- (« Fortress » et « Villains of Circumstances ») au détriment de titres moins fins mais plus Rock ‘n’ Roll.

Villains est un bon disque des QOTSA, mais c’est aussi un album qui continuera de faire fuir les fans des premiers albums, quand le groupe se prenait un peu moins au sérieux. Les autres seront ravis de voir que Josh Homme a encore pris de la bouteille et maitrise son groupe mieux que jamais, faisant des Queens of the Stone Age LE groupe de Rock (de stade) le plus important de ces dernières années.

Queens of the Stone Age Villains Matador/Beggars
Site officiel de QOTSA et de Matador Records.

TRACKLIST:

Side A

Feet Don’t Fail Me
The Way You Used to Do
Domesticated Animals

Side B

Fortress
Head Like a Haunted House
Un-Reborn Again

Side C

Hideway
The Evil Has Landed
Villains of Circumstance



Album également en écoute sur Spotify par ici.
















Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *