Sharon Jones & The Dap-Kings « Soul of a Woman »

critique review chronique patrick foulhoux 2017 soul of a woman sharon jones and the dap-kings daptone records differ-ant funk deep new album lp studio new-york brooklyn

Le 18 novembre 2016, la diva soul s’éteignait à l’âge de 60 ans et demi. En compagnie de ses fidèles Dap-Kings — les néo-Funk Brothers, Booker T & The MG’s ou Mar-Keys —, Sharon Jones a sorti six magnifiques albums de son vivant et, pour parachever et couronner son œuvre, un septième, Soul of a Woman, posthume, un an après sa disparition.
Le crabe la rongeait depuis quelques

(...)

The Residents à La Coopérative de Mai

clermont-ferrand 2017 novembre vendredi avant-garde rock experimental concours live concert the residents coopérative de mai rue serge gainsbourg

Ils portaient des globes oculaires, aujourd’hui ils sont bestiaire ou ossuaire, groupe culte et entité artistique tentaculaire. Anonymes et prolifiques (plus de 80 albums!), ils investissent depuis 40 ans tous les champs de la création. Musique, poésie sonore, performance, film, théâtre, The Residents figurent, aux côtés de Frank Zappa ou John Zorn, parmi les groupes les plus insaisissables

(...)

The Limiñanas « Istanbul is Sleepy »

single 45 tours 7 inches nuit fantôme angels & and devils the limiñanas shadow people istanbul is sleepy the brian jonestown massacre 60's pop rock 'n' roll psychédélique psychedelic anton newcombe lionel liminana marie emmanuelle seigner 2017 because music

Quatre chansons en préambule d’un nouvel album (Shadow People prévu pour début 2018 chez Because Music) produit par Anton Newcombe (The Brian Jonestown Massacre) qui prête gracieusement sa voix sur un titre tout comme la comédienne-chanteuse Emmanuelle Seigner qui interprète “Shadow People”. Ça roule à Istanbul ! Ça se détend à Perpignan !
“Istanbul Is Sleepy” — chanté par

(...)

Reinhard Kleist « Nick Cave: Mercy on Me »

critique chronique review reinhard kleist nick cave mercy on me the bad seeds the birthday party the boys next door graphic novel comics comic book bande dessinée bd selfmadehero

En grand spécialiste de la biographie dessinée, l'artiste Reinhard Kleist s'attaque avec Mercy on Me à la vie du chanteur australien Nick Cave.
Toujours ambitieux, le dessinateur/scénariste prend le temps pour travailler, il ne se précipite jamais. Après Elvis Presley, Johnny Cash, Fidel Castro ou le boxeur Harry Haft, il s'intéresse au leader des Bad Seeds. Un travail minutieux, précis

(...)

The National, Ride, Kevin Morby et Rone au Pitchfork Paris Festival.

chronique critique live report grande halle de la villette paris parc concert kevin morby national ethan lipton and his orchestra this is the kit moses sumney chassol rone mina tindle ride alban gendrot super! production photo culturebox arte concert la blogothèque vincent arbelet

Pitchfork, célèbre webzine autant détesté qu’idolâtré défend, depuis sa création, une certaine idée du bon goût en matière de musique indépendante comme mainstream. Décliné sous la forme d'un festival il y a maintenant onze ans à Chicago, puis quelques années plus tard, à Paris. Le média présentait début novembre sa septième édition parisienne avec une programmation toujours

(...)

« Heat », polar culte et intemporel

chronique critique review long-métrage culte heat l.a. takedown 1995 2017 20th century fox al pacino robert de niro vincent hanna neil mccauley movie polar film thief noir thriller einstürzende neubauten brian eno moby michael mann dante spinotti elliot goldenthal val kilmer diane venora jon voight amy brenneman

Cette année, alors que Heat fête ses 22 ans, la 20th Century Fox ressort le long-métrage dans une luxueuse édition "définitive". A sa sortie en décembre '95, le film était déjà annoncé comme culte, un statut en grande partie dû à la présence au générique de deux géants du cinéma américain: Robert De Niro et Al Pacino. Aujourd'hui, on salue autant la prestation des acteurs que

(...)

Baxter Dury « Prince of Tears »

critique review chronique 2017 baxter dury prince of tears miami ian pop indie pias le label heavenly recordings

Donner suite au phénoménal It’s a Pleasure ([PIAS], 2014) relève de la gageure, surtout en prenant une séparation douloureuse comme matériau de base. Prince Of Tears est peut-être moins guilleret que son formidable prédécesseur, mais même dans les moments difficiles, Baxter Dury reste lumineux.
L’ombre du père plane toujours. La voix, les orchestrations, les mélodies acidulées, le

(...)

Daniele Luppi & Parquet Courts « Milano »

critique review chronique album concept pop rock punk post post-punk indie album lp record daniele luppi 2017 milano 30th century records parquet courts karen o soul and cigarette brian burton danger mouse mount napoleon andrew savage

Six ans après Rome -bande originale rêvée pour un western spaghetti- le compositeur et arrangeur italien Daniele Luppi se trouve de nouveaux compagnons de route et trouve l'inspiration dans le Milan des 80's.
Après s'être fait un nom à L.A. avec des arrangements pour le compte de Gnarls Barkley, des Red Hot Chili Peppers ou de Broken Bells, Luppi a su montrer toute l'étendue de son talent

(...)

Warhaus « Warhaus »

critique review chronique patrick foulhoux marteen devoldere 2017 warhaus pias balthazar album indie pop éponyme self titled rock belge belgique belgium play it again sam

Il suffit de convoquer Baxter Dury pour qu’il se radine accompagné de Warhaus que je ne connais ni des lèvres ni des dents. Je l’appelle à la barre, histoire d’écouter poliment son témoignage et là, il me flanque une branlée carabinée avec un disque faisant preuve d’un insolent talent ! Mais moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance, et une sévère.
Marteen

(...)

Boss Hog + Johnny Mafia à La Coopérative de Mai

concours jon spencer blues explosion concert live rock 'n' roll la coopérative de mai rue serge gainsbourg 2017 johnny mafia cristina martinez brood

Le monde est comme ça, plein de bruit et de fureur. Donald tout en haut, et tout en dessous, la résistance, la subversion, le rock’n’roll. Après 17 années de silence, Boss Hog remonte à la surface avec Brood X, nouvel album mûr pour le XXIème siècle et ses turpitudes. Au fameux Key Club, Cristina Martinez et Jon Spencer ont saisi l’urgence d’un blues crasseux et électrique sur une

(...)