Tinals 2018: J-4!

Quelques jours avant la nouvelle édition de l’un des plus cool festival indépendant français: This is not a Love Song, on vous recommande vingt concerts inratables, avec playlist et extraits live à l’appui. Direction Nîmes pour un été indé!

DEERHUNTER Formé à Atlanta et mené par le charismatique et lunatique Badford Cox, Deerhunter promène depuis plus de 15 ans un Indie-Rock bricolé absolument incomparable • Dimanche 3, 19h20, Scène extérieure Flamingo.

PETER PERRETT Ancien leader du mythique combo londonien The Only Ones fin 70/début 80, Peter Perrett, auteur l’an dernier du sublime (et inespéré) How The West Was Won chez Domino • Vendredi 1er, 19h30, Grande salle Paloma.

VINCE STAPLES Moins bankable mais tout aussi inventif qu’un Kendrick Lamar, Vince Staples est ni plus ni moins que l’un des futurs grands noms du Rap U.S. • Vendredi 1er, 23h10, Grande salle Paloma.

MATTIEL Tête pensante du trio, la Géorgienne Mattiel Brown dépoussière Blues, Soul, Folk et Rock Psyché’ avec une classe et un style unique • Samedi 2, 19h20, Scène extérieure Bamboo.

ROLLING BLACKOUTS COSTAL FEVER​ L’un des albums Sub Pop les plus attendus de l’année, les Australiens de Rolling Blackouts C. F. font de la belle Pop-song énergique dans la lignée de leur compatriotes des Go-Betweens • Dimanche 3, 16h00, Scène extérieure Flamingo.

THE JESUS AND MARY CHAIN Voilà le genre de groupe qui se bonifie avec le temps. Sans être les rois du charisme, les frères Reed, en véritables pionniers du genre Noise-Pop, offriront sans aucun doute une prestation classieuse • Vendredi 1er, 00h30, Scène extérieure Flamingo.

INSECURE MEN À deux doigts de l’overdose, l’Anglais Saul Adamczewski prend ses distance avec Fat White Family et retrouve l’inspiration au sein d’Insecure Men, au côté de Ben Romans-Hopcraft. Recommandé aux amateurs de Pop haut perchée! • Vendredi 1er, 1h00, Grande salle Paloma.

CATHEDRALE Bruyant, pas très fin mais redoutablement efficace, le gang de Toulouse Cathedrale n’a rien à envier à la concurrence Rock ‘n’ Roll outre atlantique. Une claque assurée! • Samedi 2, 15h10, cène extérieure Bamboo.

THE BUTTERTONES A la croisée du Rock ‘n’ Roll, du Surf et du Rhythm and Blues, les Californiens de Buttertones sont un peu LA bande originale idéale de l’été! • Samedi 2, 19h20, Scène extérieure Flamingo.

IDLES Un an après la sortie du génial Brutalism (qui porte plutôt bien son nom), les Anglo-Saxon d’Idles se sont depuis taillés une belle réputation lors de shows sauvages et violents. Amateurs de concerts Punk carré sans surprise, passez votre tour! • Dimanche 3, 21h00, Grande salle Paloma.

LES LULLIES Originaire de Montpellier, le combo Garage/Punk Les Lullies a sorti il y a peu son second EP (produit par Lo’ Spider) sur l’excellent label américain Slovenly Recordings, un véritable gage de qualité • Dimanche 3, 18h30, Scène extérieure Bamboo.

ECCA VANDAL D’origine sud-africaine et sri lankaise, l’Australienne s’impose comme l’ovni de cette édition. Elle navigue entre Punk, R&B et Hip-Hop, et accueille sur l’un de ses récents singles Dennis Lyxzén (Refused, INVSN) et Jason Aalon Butler (Letlive), ça suffit à attirer votre curiosité? • Samedi 2, 23h20, Scène extérieure Bamboo.

GABRIEL GARZON-MONTANO Nouveau phénomène Soul/R&B, le songwriter, franco-colombien, qui vit à New-York, est à classer quelque part entre Frank Ocean et Childish Gambino • Dimanche 3, 21h00, Scène extérieure Mosquito.

FLAT WORMS L’une des plus récentes signatures de la maison Castle Face, géré par John Dwyer des Oh Sees. Du bon Garage/Punk Californien bien sauvage joué pied au plancher • Vendredi 1er, 22h30, Scène extérieure Bamboo.

THE BREEDERS Inutile de présenter le Breeders! Quelques mois après la sortie de l’excellent All Nerve, composé et enregistré avec le line-up du mythique Last Splash (les sœurs Deal au chant et à la guitare), Josephine Wiggs à la basse et Jim MacPherson à la batterie), la nostalgie sera au rendez-vous d’un show qu’on imagine inoubliable! • Dimanche 3, 20h00, Scène extérieure Flamingo.

EZRA FURMAN Avec cinq albums au compteur dont trois en groupe, le songwriter queer américain Ezra Furman semble avoir trouvé sa voie. Sorti cet hiver chez Bella Union, Transangelic Exodus promet, en live, de belles envolées d’un Indie Rock bricolé complètement débridé • Dimanche 3, 20h10, Scène extérieure Bamboo.

BECK Il n’y en a pas beaucoup qui peuvent passer avec autant d’aisance de la Pop au Punk en passant par la Folk ou le Hip Hop. Beck Hansen est de ceux là. Une légende! • Vendredi 1er, 22h20, Scène extérieure Flamingo.

MOANING Plus de 30 ans après sa création, Sub Pop Records a toujours autant de flair et Moaning, trio originaire de L.A. qui donne dans un Post-Punk tendu mais hyper mélodique en est une nouvelle preuve! • Vendredi 1er, 23h40, Scène extérieure Mosquito.

FATHER JOHN MISTY McCartney n’a qu’à bien se tenir, le multi-instrumentiste Josh Tillman aka Father John Misty -un phénomène Pop en Amérique du Nord- semble bien décidé à conquérir la planète! • Samedi 2, 21h10, Scène extérieure Flamingo.

YELLOW DAYS Quelque part entre Mac Demarco et King Krule, le british Yellow Days, la majorité à peine passée, semble bien décidé à conquérir l’Angleterre à grands renforts d’une Soul/Pop sensuelle et addictive • Samedi 2, 22h20, Scène extérieure Mosquito.


Notre selecta en playlist!


Playlist également disponible sur Spotify.


Relisez notre article sur l’édition 2017
du festival This is not a Love Song.

tinals 2017 this is not a love song festival flying lotus live report tinals chronique review

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *