Cedric Burnside « Benton County Relics »

Porter le nom de Burnside engage à l’excellence. Le grand-père (R.L.) avait fait une sacrée percée au mitan des 90’s soutenu par un luxueux backing-band, le Jon Spencer Blues Explosion au grand complet complété par l’excellentissime Kenny Brown. Cedric a même rejoint le gang comme batteur. Depuis la disparition de son grand-père, Cedric entretient l’héritage familial d’un delta blues poisseux. Avec ce nouvel album, le nom de Burnside va de nouveau briller.

Le lecteur se dit que le rédacteur est fou, c’est pas un chapeau qu’il nous fait en intro, c’est un sombrero, que dis-je, un parasol, un paravent, un parachute… Chut. Mais tais-toi donc et lis.
Il s’agit d’appâter le chaland avec ce blues de mauvais coucheur, de lui mettre l’eau à la bouche, de lui coller la gnôle frelatée aux lèvres, de lui verser de l’eau-de-feu sous la langue, de lui décaper les amygdales à l’antigel pour qu’il goûte au parfum de rébellion et à l’élixir de subversion que vaporise le blues quand il se présente dans le plus simple appareil. Cedric Burnside a ce talent fou d’assembler en quelques notes tribales un blues du delta rigoureux et noble avec un son d’une modernité exemplaire. Avec ces conneries, il te ferait croire que Muddy Waters est un rookie de l’année et que le Blues est du dernier chic chez les salonnards. On frise le génie. On a aperçu récemment Cedric Burnside collaborer avec les Auvergnats d’Hynotic Wheels pour leur dernier album, le fantastique Murdy Gurdy enregistré aux USA avec bon nombre d’autochtones aux noms retentissants, ce qui signifie que le garçon ne rechigne pas à accueillir n’importe quel migrant de passage dans le Mississippi pourvu que la proposition artistique possède une identité propre et qu’elle soit irriguée par les eaux boueuses du delta.

Benton County Relic compte parmi les grands disques 2018 tous styles confondus. Il va côtoyer A Ass Pocket of Whiskey (Matador, 1996) de son grand-père parmi les plus grands albums blues.

Cedric Burnside Benton County Relic Single Lock Records

Side A

We Made It
Get Your Groove On
Please Tell Me Baby
Typical Day
Give It To You
Hard To Stay Cool

Side B

Don’t Leave Me Girl
Death Bell Blues
There Is So Much
Call On Me
I’m Hurtin’
Ain’t Gonna Take No Mess



Album également dispo’ sur Apple Music, Bandcamp & Spotify.


Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *