Daniele Luppi & Parquet Courts « Milano »

Daniel Luppi "Milano"

Six ans après Rome -bande originale rêvée pour un western spaghetti- le compositeur et arrangeur italien Daniele Luppi se trouve de nouveaux compagnons de route et trouve l’inspiration dans le Milan des 80’s.

Après s’être fait un nom à L.A. avec des arrangements pour le compte de Gnarls Barkley, des Red Hot Chili Peppers ou de Broken Bells, Luppi a su montrer toute l’étendue de son talent sur l’excellent album concept Rome (2011 EMI/Parlophone), réalisé aux cotés du producteur Brian « Danger Mouse » Burton et épaulé par Jack White ou Norah Jones.
Manifestement fasciné par les albums concept, le musicien italien s’intéresse cette fois-ci à Milan, ou plutôt à sa scène culturelle et artistique dans les années 80. Une cité alors en plein essor qu’on imagine finalement assez proche de la grosse pomme à la même époque.
Pour tailler le portrait de la folie de la ville italienne, il trouve le backing band idéal avec Parquet Courts. Les Américains, complètement à leur place, distillent leur Post-Punk nerveux parfois expérimental aux cotés de Karen O, leader des inimitables Yeah Yeah Yeahs, qui prête sa voix et sa plume à quelques titres, ajoutant un peu de sensualité à l’ensemble. Et à dire vrai, l’association des deux « narrateurs » fonctionnent tellement bien qu’on a tendance à oublier la présence de Luppi, pourtant instigateur du projet, qui se contente de saupoudrer l’ensemble de sa patte discrète (des claviers par ci, des cuivres par là).

Pour son nouvel album, le compositeur italien reprend son rôle d’arrangeur hors-pair, se met en retrait et laisse Parquet Courts et Karen O mener la barque pour nous compter l’histoire d’un Milan plein d’excès, une époque aujourd’hui révolue dans laquelle on prend un plaisir fou à se replonger!

Daniele Luppi & Parquet Courts Milano 30th Century Records

TRACKLIST:

Side A

Soul And Cigarette
Talisa
Mount Napolean
Flush
Memphis Blues Again

Side B

Pretty Prizes
The Golden Ones
Lanza
Cafe Flesh



Album également dispo’ en écoute sur Spotify.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *