Dinosaur Jr. « Give a Glimpse of What Yer Not »

Give a Glimpse of What yer Not

« Les diamants sont éternels »: ce titre qui célèbre comme un emblème les exploits du plus connu des espions britanniques pourrait devenir celui de Dinosaur Jr., tant le temps ne semble pas avoir d’emprise sur l’étonnante faculté du groupe à poursuivre sa quête artistique, surtout après des retrouvailles qui tiennent presque du miracle. Car depuis une réformation d’origine en 2005, et alors que la nostalgie devenait l’apanage de l’industrie musicale: nos trois losers magnifiques ont su progressivement s’imposer, pour redevenir un groupe de premier plan et plus simplement une curiosité.

2016, Dinosaur Jr. balance un album dense et ambitieux, qui rappelle au combien le groupe reste un mythe. Synthèse bancale des grandes pages de l’histoire du rock, le trio a sans aucun doute apporté un son et une esthétique nouvelle dans l’univers du rock indépendant américain, pourtant plus qu’encombré depuis le milieu des années 80. Car c’est un fait, aucun groupe ne sonne (et ne sonnera) vraiment comme Dinosaur Jr.
Qui d’autre peut combiner avec autant de charme, l’approche Pop d’un Paul McCartney à la vénération sans commune mesure pour l’immense compositeur et guitariste qu’est Neil Young, sans oublier bien sûr, de piocher ici et là, une inspiration de tous les instants dans les discographies respectives de Television, Creedence Clearwater Revival, des Stooges, de Black Sabbath ou encore des Wipers. Dinosaur Jr. a ainsi changé la face du rock sans vraiment sans rendre compte.
Loin de n’être plus que le seul jouet de l’ami Jay Mascis, Dinosaur Jr. est aussi redevenu un vrai groupe, au sens collectif du terme, qui prend du plaisir, qui s’investit, en profitant de la synergie positive qui anime de nouveau Barlow, Murph et Mascis comme sur le très Indie Rock « Lost All Day ». Alors que l’avant dernier album I Bet On Sky (2012, Jagjaguwar) nous avait laissé une impression moyenne sans vraiment nous décevoir, Give a Glimpse of What Yer Not renforce cette impression d’unité, qui permet à l’album de naviguer entre plusieurs sentiments sans couper une énergie générale jouissive et toujours adolescente. Du tubesque « Tiny » en passant par le très Rock « Goin Down » jusqu’au mélancolique « Left/Right », le tracklisting ne subit aucun
véritable temps mort ou baisse de régime. Alors que le combo a toujours versé dans une forme d’excès communicative, ce nouveau disque ne déroge pas à la règle: intentions pop dans un
contexte souvent bruitiste, déluges de solo de guitare et cascades de Fuzz et de distos, passage obligé par des chansons/ballades qui ne versent jamais vraiment du mauvais côté du Rock héroïque (« Be a Part), voix reconnaissables entre mille, qui se moquent presque d’elles-mêmes (comme sur « Love is » pour Barlow, « Good to Know » pour Mascis).
Après plusieurs écoutes, ce nouvel effort se révèle donc être un grand cru, fidèle à la légende,
mais ancré dans son temps et sûr de sa force (les intonations presque Stoner de « I Walk For Miles »), servi par le mix intelligent de John Angelo. Give a Glimpse of What Yer Not est un nouveau chapitre sans véritable équivalent dans la discographie pléthorique du combo, qui concrétise des promesses entrevues notamment sur Farm (2009, Jagjaguwar) et parfois sur Beyond (2005, Fat Possum Records) et qui clôture pour de bon les années Mascis.

De quoi rêver à de bien belles années à venir pour nos trois amis, (qui n’en oublient pourtant pas d’exister en dehors du désormais très médiatique Dinosaur Jr.), car devant une telle réussite difficile de considérer cette aventure comme une simple cour de récréation ou un délicieux moyen de remplir le compte en banque.

Dinosaur Jr. Give a Glimpse of What Yer Not Jagjaguwar

TRACKLIST:

Side A

Goin Down
Tiny
Be A Part
I Told Everyone
Love Is…
Good To Know

Side B

I Walk For Miles
Lost All Day
Knocked Around
Mirror
Left/Right



Album également dispo’ en streaming sur Spotify par ici.




Laurent Thore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.