EZTV « High in Place »

High in Place

On attendait avec impatience les New-Yorkais de EZTV qui avaient réussi à nous surprendre et nous enthousiasmer avec un premier album, Calling Out (2015, Captured Tracks), plus que prometteur. Un groupe encore inconnu, car très peu relayé et peu mentionné par la presse spécialisée, ni poussé par quelques buzz et son lot de superlatifs souvent inappropriés passée l’épreuve de l’écoute. Du coup, le bonheur ressenti tout au long de ce premier effort ne fut que plus retentissant. Alors, en apprenant cet été que le successeur arrive fin septembre, on prend un sérieux coup de chaud; mais après avoir lu la liste des invités: Jenny Lewis, Chris Cohen, Martin Courtney, Matt Kallman (Real Estate) et Nic Hessler; en gros la crème de l’écurie Captured Tracks, l’usine à fantasmes Pop est en surchauffe!

On retrouve la formule magique: guitares cristallines, rythmique souple et mélodies multicolores pour chœurs à la tierce pour un premier single just perfect que l’on croirait extrait du « Failure » des Posies et magnifié après une cure de jouvence et une production aux petits oignons. Deuxième morceau et encore cette même chaleur qui irradie nos sens: « Racing Country ». Déjà le troisième titre, c’est clair, pas de doute, c’est un album à guitares que l’on possède là. Les plus belles guitares! Celles de notre adolescence, de nos premiers élans du cœur, celles éprises de liberté et de joie de vivre, les plus belles que l’on ait entendues depuis Teenage Fanclub, Felt, Razorcuts, Big Star et récemment chez les Pernice Brothers et The Tyde. Belle trouvaille ce « Temporary gold », qui sonne comme un croisement entre Big Star et Real Estate. Les musiciens se plaisent à convoquer dans leur millefeuille Pop tous nos groupes chéris: The Sneetches sur « How Long is Going to Be », et même faire les passe- murailles pour pénétrer notre jardin secret: « Goodbye Morning », « Clear ». N’en jetez plus les gars, à force je vais vraiment chopper une insolation!
Le moteur à émotions turbine à plein régime avec la mélodie ascensionnelle de « State of Confusion » . La diversité des guitares nous les rend d’autant plus précieuses qu’elles sont tantôt claires comme des ruisseaux, éclatantes comme des rayons de soleil, carillonnantes comme aux plus grandes heures des Byrds ou émouvantes comme celles des frères de The Pale Fountains, tantôt taillées dans les bois les plus beaux. Voilà ce que donne à entendre ce fameux groupe, pas moins!

Chers amis nous allons pouvoir ajouter dans notre discothèque Pop, un nouveau  groupe d’ores-et-déjà ami, j’ai nommé les EZTV. j’en connais qui vont être heureux!

EZTV High in Place Captured Tracks
Site web d’EZTV et de Captured Tracks Records.

TRACKLIST:

Side A

High Flying Faith
Racing Country
Reason To Run
Clear
States Of Confusion

Side B

Hammock
Temporary Gold
Still
How Long’s It Going To Be
Goodbye Morning



Également en écoute sur Spotify par ici.



Critique de l’album
Calling Out (2015, Captured Tracks)

Calling Out

Ice Cream Man

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.