« Something Wild » de Jonathan Demme

critique review chronique filmer la musique something wild jonathan demme dangereuse sous tout rapport 1986 1987 melanie griffith jeff daniels ray liotta john cale laurie anderson the feelies film long-métrage bande originale ost

La mort récente de Jonathan Demme fut l’occasion de nombreuses génuflexions, comme de coutume. Le réalisateur, culte pour une génération née à la cinéphilie avec les années 1990 et Le Silence des Agneaux (1991), l’est aussi pour la précédente traumatisée par le génie déployé dans le filmage de Stop Making Sense (1984). S’il reste certainement un livre à écrire sur ce qui

(...)

foxcatcher, chef d’œuvre raté?

foxcatcher couverture

Foxcatcher dure très exactement 2h09. Je le sais car j'ai senti passer chaque seconde de ce film soporifique que j'attendais pourtant avec grande impatience depuis son prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.
Les choses avaient pourtant bien commencé. Tout d'abord, un fait divers bien glauque : à la fin des années 80, un milliardaire mégalomane et légèrement psychotique,

(...)