Atmosphere et B. Dolan à La Machine du Moulin Rouge, Paris.

atmosphere north of hell paris 2
Slug nous l’avait promis lors de notre interview il y a quelques semaines, la formation a bien fait un tour par la capitale, une nouvelle fois à La Machine du Moulin Rouge (3 longues années après la soirée Rhymesayers) le temps d’une prestation particulièrement réussie. Compte-rendu de l’un des évènements indie hip-hop de l’année.

C’était il y a quasiment 4 ans, le dernier passage d’Atmosphere dans nos contrées. A l’époque, le duo était accompagné sur scène de ses deux musiciens (Nate Collins et Erick Anderson) et de quelques artistes du label en guise de mise en bouche pour le Rhymesayers European Tour. Ce soir, la formation a choisi B. Dolan, comparse américain de chez Strange Famous Records, pour ouvrir la soirée.

B. Dolan  B. Dolan

Bernard Dolan est un rappeur activiste originaire du Rhode Island. Auteur de deux excellents disques, The Failure (2008, auto-produit) et Fallen House, Sunken City chez Strange Famous (2010), Bernard Dolan est en quelque sorte le poulain de Sage Francis, à qui il ressemble d’ailleurs physiquement (une sorte de boxeur poids lourd, barbu et chauve).
La plupart des morceaux qu’il jouera ce soir sont extraits de sa dernière mixtape House Of Bees Vol.2 (produit par Buddy Peace). Le emcee à la carrure plutôt imposante débarque sur scène pendant l’intro’ de son morceau « Still Here ». Bien que ses textes soient particulièrement engagés, le rappeur ne se prend pas au sérieux, et le prouve dès son entrée en montant sur scène affublé d’une ridicule paire lunettes aux couleurs du drapeau U.S. Ce premier titre se termine sur un hommage à deux rappeurs décédés : Adam « MCA » Yauch et Michael « Eyedea » Larsen. Il enchaine avec un excellent mashup samplant le « God’s Gonna Cut You Down » de Johnny Cash (sublime !) et la reprise du « Fuck The Police » de N.W.A, ici modifié en « Film The Police » (le rappeur se charge d’ailleurs des trois couplets tandis que sur la version studio, il les partages avec Toki Wright et Jasiri X). Depuis le début du set, la salle s’est bien remplie et semble absorbée par la prestation de Dolan. Malgré un petit problème technique, le emcee à la carrure de quaterback ne se démonte pas et enchaine sur un autre titre. Plus tard, on a même droit à un hilarant battle de dance sur le « You Can’t Dance » de LL Cool J. Dolan quitte la scène sous les applaudissements, on attend avec impatience sa prochaine mixtape: House Of Bees Vol. 3 !

Slug / Atmosphere

Atmosphere monte sur scène peu après 21h, le groupe se compose ce soir d’Ant (membre fondateur du groupe) et du Dj Plain Ole Bill. Les deux beatmakers très complices se partageront les scratches et les samples via leurs MPC. L’intro’ de « Can’t Break » ouvre le set, interrompu par l’arrivée de Slug. Ce soir, le groupe se fait plaisir et l’on aura droit à autant de titres extraits de « Southsiders » que de vieux morceaux (« God Loves Ugly », « Lovelife » extraits de God Loves Ugly, « God Bathroom’s Floor » d’Overcast! et « Guns & Cigarettes » et « The Girl With The Tattoed Hands » de la compilation d’EP Lucy Ford). Slug reprend le « Dirty Girl » de son side project Felt, et nous incite à twitter au rappeur Murs (également membre du groupe) « We miss you ». Le groupe enchaine les chansons, s’éclate sur ses morceaux (Ant et Plain Ole Bill se fendent la gueule et semblent prendre un pied fou!) et Slug lance une bonne vingtaine de fois « Puts your hands in the air Paris » et un quelques blagues. Visiblement, les titres qui fonctionnent le plus restent une fois encore « Puppets » et « Shoulda Known »; mais le emcee du midwest sait également calmer son public, avec le l’introspectif « Yesterday », ou le très émouvant « Flicker », vibrant hommage à un ami rappeur.
Pas de rappel ce soir, mais un set complet de près d’une bonne heure et demi avec « Trying To Find The Balance » en véritable apothéose. Le constat est sans appel, ce soir, Atmosphere s’est donné comme jamais dans la capitale et le public a, une fois de plus, répondu présent ! Prochain rendez-vous…dans 3 ans ?


Clip promo’ de la tournée « North Of Hell » d’Atmosphere en Europe

Salle: La Machine du Moulin Rouge
Photos par Antoine Monegier du Sorbier © pour The BackPackerz
Site Web de Rhymesayers Entertainment, Strange Famous Records et B. Dolan.

IMG_6496
Bernard Dolan aka B. Dolan

IMG_6668
Sean « Slug » Daley d’Atmosphere

IMG_6600
Ant, Slug et Plain Ole Bill


Critique de l’album
Southsiders (Rhymesayers
, 2014)

Southsiders

Stéphane Pinguet

Disquaire indépendant aigri mais passionné, amateur de musique, cinéma, littérature et bandes dessinées en tous genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.