Sonic Highways, la cartographie musicale des États-Unis.

Dave Grohl/Sonic Highways

Depuis une dizaine d'années, Dave Grohl est partout. Il a la réputation d'être l'un des mecs les plus sympas du milieu Rock 'n' Roll, et répond toujours présent lorsqu'il faut parler musique. Si cette omniprésence en agace certains (comme en témoigne l'article “Why I Can't Stand Dave Grohl”), on ne peut que se réjouir de le voir rendre un bel hommage à la musique américaine avec

(...)

Hail Mary Mallon « Bestiary »

2014 bestiary hail mary mallon rob sonic dj big wiz aesop rock rhymesayers entertainment hip-hop rap

Deuxième album pour le trio Hip-Hop de chez Rhymesayers, qui tire son nom de Mary Mallon aka Typhoïd Mary, connue comme la première Américaine porteuse de la fièvre typhoïde au début du XIXème siècle, qui a contaminé une bonne cinquantaine de personnes avant de tirer sa révérence quelques décennies plus tard. Un nom bien choisi, puisque les albums de Mary Mallon (le groupe) contamine

(...)

BRNS « Patine »

brns

Avec Patine, leur premier album ambitieux, les Belges de BRNS (prononcer Brains) entrent véritablement dans la cour des grands. Pourtant, le quatuor semble parfois avoir du mal à se faire comprendre…
Le rapprochement avec dEUS est facile mais inévitable, tout d'abord parce que, comme BRNS, la formation belge évoluait à sa création hors des sentiers battus, entre Pop et Indie rock un

(...)

Benjamin Booker « Benjamin Booker »

critique review self titled éponyme benjamin booker ato records s/t rough trade rock 'n' roll 2014

Né à Tampa en Floride mais exilé dans le berceau du Swamp Blues, à la Nouvelle Orléans, le jeune Booker a tout pour réussir. Son premier album éponyme sonne foutrement bien et ressemble à un cocktail Molotov : Explosif et Sauvage à la fois.
On pourrait croire que le songwriter approche de la cinquantaine, car en l'écoutant pour la première fois, on imagine facilement un chanteur rincé

(...)

The Bats « Volume 1 »

compilation flying nun records 2014 captured tracks records the bats new-zealand nouvelle-zélande volume 1 pop indie

Si l'histoire avait été plus juste et le monde parfait The Bats auraient bénéficié d'une légitime reconnaissance à l'époque où ils débutaient et non vingt ans plus tard comme ce fût le cas pour la majeure partie des gens qui les découvrait.
Enfin en partie, car des critiques aux oreilles grandes ouvertes et aux bonnes intentions se penchèrent sur le cas de ce groupe des Antipodes,

(...)

Atmosphere « Southsiders »

southsiders atmosphere 2014 rhymesayers entertainment critique review slug ant duo minnesota

Voilà maintenant près de seize ans que le duo Atmosphere sévit, et il ajoute aujourd'hui une nouvelle pierre à son édifice composé de huit albums studio et d'une bonne vingtaine d'EP.
D'abord taggé "emo-rap", le duo a évolué petit à petit, Sean "Slug" Daley signant d'une plume de plus en plus affinée des textes toujours aussi personnels mais bien plus matures (comme par exemple le très

(...)

Sinner Sinners « XI »

critique review sinner sinners los angeles californie punk rock 'n' roll hardcore album

Sorti il y a quelques mois sur les plateformes digitales, l'EP Excuse My French annonçait déjà le virage qu'allait emprunter le duo frenchy (exilé en Californie) sur XI : Un son plus brut et abrasif ou le chant bauhausien de leur première livraison faisait place à des voix plus proche du hardcore.
Auparavant affiliés au Rock 'n' Roll/Garage, les Sinner Sinners passent ici aux choses sérieuses

(...)

Grieves « Winter & The Wolves »

grieves

Rhymesayers Entertainment a toujours eu depuis sa création un son particulier, une patte inimitable. Avec la signature du rappeur Grieves il y a quelques années, le label semblait vouloir indiquer un retour vers un Hip-Hop mélancolique, ou Emo-Rap. Pourtant, l’an passé, la maison mère du Midwest a encore une fois diversifié son catalogue avec la signature d’Uncluded (projet Rap/Indie

(...)

La Dispute « Rooms Of The House »

la dispute

Troisième effort pour la quintette de Grand Rapid dans le Michigan, qui signe une nouvelle fois un disque bien au delà des attentes.
La Dispute évolue dans un style oscillant entre indie rock, post-hardcore et screamo, tandis que la voix du charismatique Jordan Dreyer, pleine d'émotion, reste aussi convaincante en mode braillantes qu'en spoken word. Il faut d'ailleurs absolument voir la formation

(...)

Oddateee « 1973 »

critique écoute album hip-hop indie indépendant 1973 new-york oddateee label france lyon jarring effets rappeur emcee community development

Originaire du quartier du Bronx à New York, Ricardo Galindez aka Oddateee s’est fait connaître par la scène. Il sillonne depuis plusieurs années déjà les planches de tout les club d’Europe, et reste étonnamment (comme beaucoup de rappeur indé’) très peu connu dans son pays d’origine.
Livreur le jour et emcee/producteur la nuit, Oddateee a surtout marqué les esprits à la sortie

(...)