Courtney Barnett & Kurt Vile « Lotta Sea Lice »

Courtney Barnett & Kurt Vile "Lotta Sea Lice"

Quand Courtney Barnett, nouvelle étoile du Rock Australienne, et Kurt Vile, digne représentant d’un Americana Springsteenien -soit deux des plus cool représentants de l’Indie Rock actuel- s’allient le temps d’un album, ça donne Lotta Sea Lice. Un disque au charme indiscutable.

Le fruit de cette collaboration est né d’un simple jam. Et à l’écoute du dit album, on a clairement la sensation de se retrouver au beau milieu d’un local de répèt’, entouré de la charismatique Australienne et du songwriter américain. L’ambiance est cool et chacun des deux balance à tour de rôle une cover qui lui tient à cœur. A la manière d’un split-single, le duo s’amuse. Barnett reprend Vile et Vile reprend Barnett. Bien aidé par un backing-band à l’allure de all-star (band) composé entre autres de l’ancien Bad Seeds/Birthday Party Mick Harvey, de Stella Mozgawa de Warpaint ou de Jim White et Mick Turner de Dirty Three. Aussi complice que dans ses clips, le duo se laisse même aller à écrire quelques titres.
Malgré sa coolitude assumée et en grande partie partagée, Lotta Sea Lice souffre tout de même d’un défaut majeur: Il apparaît après plusieurs écoutes comme un album un peu fainéant. Les titres sont bons et efficaces mais un peu faciles. Et on sait pertinemment que les deux prodiges sont capables de bien mieux, en témoigne par exemple le premier effort solo de Courtney (Sometimes I Sit and Think, And Sometimes I Just Sit chez Milk!/Marathon Artists en 2015), ou le génial Wakin on a Pretty Daze (2013, Matador) de Kurt. Au final, les grands moments de l’album résultent non pas dans les compo’ originales mais dans les covers, le sublime « Fear is like a Forest » de Jen Cloher en tête.

Au terme des neuf chansons qui composent Lotta Sea Lice, l’on se dit qu’on reste certes, un peu sur notre faim, mais que cette première collaboration et ce beau moment passé en compagnie de deux musiciens bourrés de talent débouchera un jour sur un disque plus mûr, plus travaillé et pourquoi pas, un futur chef d’œuvre.

Courtney Barnett & Kurt Vile Lotta Sea Lice
Milk! Records/Matador/Marathon Artists/Pias

TRACKLIST:

Side A

Over Everything
Let It Go
Fear Is Like A Forest
Outta The Woodwork

Side B

Continental Breakfast
On Script
Blue Cheese
Peepin’ Tom
Untogether



Album également en écoute sur Bandcamp et Spotify.







Critique des albums
Wakin on a Pretty Daze (2013, Matador) de Kurt Vile,
et Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit (2015, Milk!) de Courtney Barnett
critique écoute review matador the violators kurt vile 2013 wakin on a pretty daze  Critique et écoute de sometimes i sit and think and sometimes i Just sit album chanteuse guitariste australienne courtney barnett 2015 milk! records marathon artists

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *