Hope Sandoval and the Warm Inventions « Until the Hunter »

Until the Hunter

Une émotion évidente s’empare de moi au moment de commencer cette chronique. La simple évocation du monument Hope Sandoval est pour beaucoup d’entre nous l’occasion d’étranges flash-back vaporeux, au cœur d’années qui ont marqué à jamais notre jeunesse et notre culture musicale. Plutôt facile, donc, de passer après tout le monde, ce disque ayant été accueilli en 2016 comme il se doit avec beaucoup d’éloges par la presse ayant autorité en la matière. Et comme je sais que globalement, personne ne me lira (cacahuètes), pensant tomber sur ce qui a été déjà dit, (cornichons) me voilà, totalement libre de disserter sur ce disque évènement de l’année 2016.

J’aurais pu commencer cette chronique par exemple, en évoquant le meilleur disque de Mazzy Star depuis le dernier album de Mazzy Star, Season of Your Day (2013, Rhymes Of an Hour Records): trop facile, trop banal et surtout réducteur, et finalement complètement hors-sujet. Qui plus est, ce serait oublier, que cette complicité entre Hope Sandoval et The Warm Inventions ne date pas d’hier et qu’un premier album nous avait emmenés très loin dans le cosmos en 2001 (Bavarian Fruit Bread/Rough Trade). Un autre filon : exploiter la figure vocale d’Hope Sandoval. Avec une phrase du style : « Notre chanteuse est au sommet de son art, laissant ses concurrentes à des années lumière derrière elle…. ». Je ne suis pas sûr que cette grande dame, animée depuis ses débuts par une liberté de faire et d’être sans égal, ait réellement besoin de regarder autour d’elle pour motiver sa créativité. Une nouvelle fois, Hope Sandoval plonge sa musique dans une temporalité parallèle, un ailleurs qui efface toute réelle évocation contemporaine. Focaliser sur la seule personnalité d’Hope Sandoval aurait été ainsi une erreur impardonnable tant les musiciens se cachant derrière le mystère des Warm Intentions sont décisifs dans la genèse de cette musique d’exception. Pas besoin d’énumérer des références pour attester de la force de cette formation tout simplement hors-norme. Si, vous voulez vraiment tout savoir : en gros, l’ancien batteur de My Bloody Valentine est à la baguette avec des musiciens repérés du côté des Radar Bros et du backing band de Bonnie « Prince » Billie, auxquels s’ajoutent quelques instrumentistes virtuoses et iconoclastes comme Mickael Masley. Je vais donc jouer les provocateurs en affirmant sans vaciller qu’ils offrent tout simplement des espaces de jeux bien supérieurs à ceux de Mazzy Star, qui je dois l’avouer a souvent frôlé les limites de l’ennui, pour un plaisir tout à fait remarquable soit dit en passant, mais parfois proche de la sieste éveillée. Avec ce troisième album, The Warm Intentions affiche une impressionnante capacité à construire des paysages sonores pastels, diablement sensuels, évanescents sans être léthargiques. Quels meilleurs compagnons d’aventure pour Hope Sandoval, chanteuse en tout point exceptionnelle, non pas d’un point de vue technique, mais bien plus dans cette manière unique d’incarner avec tant de d’esthétisme et de personnalité toutes les nuances d’une féminité complexe et créative.
Until the Hunter commence très fort avec cette lente prière sinueuse et fantomatique: « Into the Trees » bien des années après la rencontre entre Nico et le Velvet Underground, affirme une fois n’est pas coutume que la force d’un morceau est parfois liée à la formalisation sonore d’une atmosphère originale et d’un état d’esprit de l’instant. Des atmosphères, cet album en impose de somptueuses, entre le Blues, la Folk et la Country. Mais voilà, quelques semaines, après sa sortie, la légende est déjà en marche. Ainsi lorsqu’il a écouté pour la première fois, « A Wonderful Seed », Quentin Tarantino aurait arrêté l’écriture de son prochain film, pour écrire en une seule nuit, un scénario inédit contant l’histoire d’une sorcière amérindienne qui envoûtait les voyageurs à la nuit tombée, en les berçant avec son chant fantomatique et vaporeux. Une fois endormis, à travers un rituel païen extrêmement codifié, elle dévorait vif et sans retenue le cœur de ses victimes. Selon le York New Times (l’équivalent américain de notre précieux Gorafi), après avoir partagé le bonheur de chanter en duo « Let Me Get There », l’ami Kurt Vile serait quant à lui devenu fou, et serait parti à pied seul dans le désert, à la recherche de sa meute, en hurlant à la mort sous la lune pleine. Certains sites spécialisés affirment d’ailleurs que suite à ce même morceau, Tom Verlaine aurait tenté en vain d’intenter un procès pour concurrence déloyale et non-respect de la postérité de son groupe The Television et que Yo la Tengo se serait d’ailleurs porté partie civile. Vous me direz alors, mais comment ce disque n’est pas apparu dans notre best of 2016 ? Écoutez « I Took a Slip », « Day Disguise » , « The Hiking Song » et vous comprendrez que ce disque est tout simplement agaçant d’un bout à l’autre : la facilité déconcertante avec laquelle il opère son trouble jeu a quelque chose de vraiment énervant.

Nous voudrions pouvoir lutter, résister, avoir le choix de dire oui ou non, mais là c’est impossible. Les musiciens de The Warm Intentions se marrent d’ailleurs comme des baleines en nous voyant les yeux ébahis, prostrés devant ce grand cru 2016. Mais comme je suis un mauvais garçon , mal élevé et un peu soupe au lait, j’ai décidé de sévir car trop c’est trop, ce disque, je le jure n’atterrira jamais sur ma platine.

Hope Sandoval and The Warm Inventions Until the Hunter Tendril Tales/La Baleine
Site web d’Hope Sandoval, de Tendril Tales et de La Baleine.

TRACKLIST:

Side A

Into the Trees
The Peasant
A Wonderful Seed

Side B

Let Me Get There (Ft. Kurt Vile)
Day Disguise

Side C

Treasure
Salt of the Sea
The Hiking Sea

Side D

Isn’t It True
I Took a Sip
Liquid Lady



Album également en écoute sur Spotify par ici.


 



Laurent Thore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.