Sinner Sinners « Optimism Disorder »

Sinner Sinners "Optimism Disorder"

Trois ans après XI, le combo Sinner Sinners accouche d’un album plutôt efficace, mais sans grande originalité.

Le problème avec le groupe franco-américain, c’est qu’il ne semble pas capable de se mettre en danger. Optimism Disorder ressemble beaucoup (trop) à ses deux prédécesseurs. Peut-être doit-on imputer ça à un style musical un peu trop limité -un Death-Punk à tendance Goth- mais toujours est-il que le groupe fait clairement du sur-place. L’énergie est là, la production soignée et tout sonne comme il faut. Manque juste le principal, l’étincelle qui fait d’un morceau LE tube entêtant qui ne va pas te lâcher de la journée.
Si l’on réfléchit bien, les Sinner Sinners ne sont d’ailleurs pas le seul groupe à faire face à ce genre de problème. Leurs influences premières (Bronx, Gallows, Ghost of a Thousand et consorts) ont vite souffert sur disque d’un cruel manque d’inspiration, tout en s’imposant incontestablement sur scène.

Optimism Disorder est loin d’être un mauvais disque, bien au contraire. Il souffre simplement d’un problème récurrent chez les formations du genre, mais n’empêchera certainement pas les fans purs et durs de Death-Punk de tomber sous son charme.

Sinner Sinners Optimism Disorder Left Front Door/Last Hurrah
Site officiel des Sinners, de Left Front Door et de Last Hurrah.

Face A

Last Drop
California
Desperation Saved Me…
Choke
Hate Yourself
Shadow

Face B

Il Est Cinq Heures, Paris S’éveille
Outsider
Together We Stand
I Had Too Much to Dream (Last Night)
Preachers
Celexa Blues



Album également dispo’ en écoute sur Spotify par ici.





Critique de l’album XI
à lire ci-dessous.

critique review sinner sinners los angeles californie punk rock 'n' roll hardcore album
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *