Sinner Sinners « Optimism Disorder »

sinner sinners review critique album punk goth hardcore rock 'n' roll los angeles california clermont-ferrand optism disorder sam thill steve thill

Trois ans après XI, le combo Sinner Sinners accouche d'un album plutôt efficace, mais sans grande originalité.
Le problème avec le groupe franco-américain, c'est qu'il ne semble pas capable de se mettre en danger. Optimism Disorder ressemble beaucoup (trop) à ses deux prédécesseurs. Peut-être doit-on imputer ça à un style musical un peu trop limité -un Death-Punk à tendance Goth-

(...)

Sinner Sinners « XI »

critique review sinner sinners los angeles californie punk rock 'n' roll hardcore album

Sorti il y a quelques mois sur les plateformes digitales, l'EP Excuse My French annonçait déjà le virage qu'allait emprunter le duo frenchy (exilé en Californie) sur XI : Un son plus brut et abrasif ou le chant bauhausien de leur première livraison faisait place à des voix plus proche du hardcore.
Auparavant affiliés au Rock 'n' Roll/Garage, les Sinner Sinners passent ici aux choses sérieuses

(...)