Terry « Remember »

terry remember upset! the rhythm pop rock punk 2017 review critique album chronique

L'excellence sera toujours la qualité la mieux partagée en Australie, qu'il soit question de Rugby ou de musique Pop/Rock. Il y a des choses comme ça, immuables. Pour cette raison, il faut toujours se tenir au courant des groupes qui pointent le bout de leur nez sous peine de passer à côté de découvertes exotiques comme Terry.
Terry est composé de quatre drôles d'oiseaux, deux moineaux

(...)

Against Me! + The Bronx + Sungraze à La Coopérative de Mai

punk rock hardcore against me! the bronx pop sungraze 2017 rue serge gainsbourg concours concert

Comme un arc en ciel après l’orage, Laura Jane Grace a conduit Against Me! vers la lumière, portant aux nues un Punk-Rock et Folk échevelé, puissant et flamboyant, toutes guitares dehors. En 2014, près de 15 ans après la naissance du groupe, Transgender Dysphoria Blues délaissait quelque peu la politique pour des sujets sociétaux plus intimes, un étendard

(...)

Sleaford Mods, Massicot & Mark Wynn à La Coopérative de Mai

massicot live concert report chronique review critique la coopérative de mai rue serge gainsbourg clermont-ferrand 63 yann cabello mark wynn sleaford mods

Efficient as fuck !
Ce Mercredi 24 Mai avait lieu le concert tant attendu de Sleaford Mods à La Coopérative de Mai, date encore inespérée il y a deux ans, alors que la sortie de leur huitième album, Key Markets (2015, Harbinger Sound), les faisait décrocher de l’anonymat populaire. Mais que s’est-il passé entre temps ? Des ventes, des milliers d’écoutes et (enfin !) une attention particulière

(...)

Shellac + Décibelles à La Coopérative de Mai

shellac decibelles concours concert post-punk punk noise touch & go records clermont-ferrand la coopérative de mai clermont-ferrand rue serge gainsbourg

Accident industriel ou offrande tombée du ciel en 1992, Shellac est sans doute le plus étrange et le plus rock des trios rock et étranges. Épuré jusqu’à l’os, brut et cinglant, le groupe de Steve Albini, Bob Weston et Todd Trainer s’est hissé au rang d’emblème incontestable, que l’on parle de Punk, de Math-Rock ou de Noise. Portées à la taille, giflées

(...)

Destination Lonely « Death of an Angel »

death of an angel destination lonely 2017 rock 'n' roll punk blues trio review critique voodoo rhythm records

Lors de sa sortie en 2015, No One Can Save Me nous avait retourné le cerveau. Deux ans plus tard, Destination Lonely, le lonely hearts club band du Rock 'n' Roll, revient avec une nouvelle déflagration sonore pour le compte de la maison Voodoo Rhythm.
Soyons honnête. Ces dernières années, on a rarement entendu un groupe de Rock 'n' Roll français sonner aussi bien que ces gars-là. Death

(...)

Feral Ohms « S/T »

silver current records critique review écoute feral ohms power trio punk rock 'n' roll 2017 oakland

Si je te dis Comets On Fire, tu ne t’en souviens pas. Qui s’en souviendrait d’ailleurs ? Ils ont suscité tellement peu d’intérêt qu’ils ont raccroché après quatre splendides albums dont un chez Alternative Tentacles et deux chez Sub Pop. Comme Zen Guerrilla auquel il est légitime de les rattacher. Mais quand ça veut pas, ça veut pas. Qu’à cela ne tienne, le sémillant chanteur

(...)

Sinner Sinners « Optimism Disorder »

sinner sinners review critique album punk goth hardcore rock 'n' roll los angeles california clermont-ferrand optism disorder sam thill steve thill

Trois ans après XI, le combo Sinner Sinners accouche d'un album plutôt efficace, mais sans grande originalité.
Le problème avec le groupe franco-américain, c'est qu'il ne semble pas capable de se mettre en danger. Optimism Disorder ressemble beaucoup (trop) à ses deux prédécesseurs. Peut-être doit-on imputer ça à un style musical un peu trop limité -un Death-Punk à tendance Goth-

(...)

The Monsters « M »

M album Suisse The Monsters label Rock 'n' Roll Trash Voodoo Rhythm Records

Alors là ça promet d'être fin! Près de 30 ans après leur création à Bern, en Suisse, les légendaires Monsters sont toujours debout. C'est que la mécanique du gang est bien huilée, qu'elle ne risque pas de changer de sitôt. La preuve avec un M jouissif!
Le "communiqué de presse" met d'emblée en garde: « On ne fait pas de paroles, et encore moins de poésie. Il y a trop de blabla dans

(...)

Ian Dury « New Boots and Panties!! »

critique review chronique ian dury new boots and panties 1977 stiff records punk pop patrick foulhoux

Ian Dury m’a envouté. Comme perverti, je me suis approprié ce disque avec l’incompréhension de la poule devant un couteau. Je ne me rappelle plus pour quelle raison j’y suis venu. Sûrement suite à la lecture d’une chronique intrigante dans un des deux magazines de référence de l’époque ou après l’avoir vu à la télé à l’occasion d’une des nombreuses émissions consacrées

(...)

Sinner Sinners « XI »

critique review sinner sinners los angeles californie punk rock 'n' roll hardcore album

Sorti il y a quelques mois sur les plateformes digitales, l'EP Excuse My French annonçait déjà le virage qu'allait emprunter le duo frenchy (exilé en Californie) sur XI : Un son plus brut et abrasif ou le chant bauhausien de leur première livraison faisait place à des voix plus proche du hardcore.
Auparavant affiliés au Rock 'n' Roll/Garage, les Sinner Sinners passent ici aux choses sérieuses

(...)