Dion Lunadon « Dion Lunadon »

dion lunadon 2017 a place to bury strangers album critique chronique review self titled punk rock 'n' roll fuzz noise 2017 auckland d4 agitated records lp disque

Dans la bataille navale menée par Hellacopters, D4 a été touché-coulé. Qu’à cela ne tienne, Dion Lunadon a quitté la Nouvelle-Zélande pour refaire sa vie à New-York, monter True Lovers avant de s’emparer de la basse dans A Place To Bury Strangers en 2010. Il profite d’une pause de ces derniers pour lancer sa propre marque pour un album au chalumeau.
Entre nous, tu organiserais un

(...)

Feral Ohms « S/T »

silver current records critique review écoute feral ohms power trio punk rock 'n' roll 2017 oakland

Si je te dis Comets On Fire, tu ne t’en souviens pas. Qui s’en souviendrait d’ailleurs ? Ils ont suscité tellement peu d’intérêt qu’ils ont raccroché après quatre splendides albums dont un chez Alternative Tentacles et deux chez Sub Pop. Comme Zen Guerrilla auquel il est légitime de les rattacher. Mais quand ça veut pas, ça veut pas. Qu’à cela ne tienne, le sémillant chanteur

(...)