The James Hunter Six « Hold On! »

Hold On !
La Daptone avait accueilli l’édition vinyle du précédent Minute By Minute publié par une grosse compagnie amerloque en 2013, au prétexte que Bosco Mann le produisait. Tu sais Bosco Mann ? Le gars des Dap-Kings. Musicien, compositeur, producteur et cheville ouvrière de la Daptone, anciennement Desco, à l’époque où les Dap-Kings s’appelaient encore les Sugarman 3, avant l’arrivée de Sharon Jones.

Pour son sixième album en vingt ans, le second sous pavillon The James Hunter Six, TJH6 est désormais intégré à l’écurie Daptone de façon officielle. Avant, le Britannique émigré aux USA signait d’un James Hunter qui veut dire… James Hunter.  
Bosco Mann se charge une fois encore de la production. Ce qui donne une homogénéité aux productions du label si on voit ça d’un bon œil ; les malentendants d’une oreille et sourds de l’autre prétexteraient que tout sonne pareil à la Daptone. Ça s’appelle le syndrome Motown. La machine à tubes. Quels que fussent les interprètes — devenues stars —, c’étaient toujours les Funk Brothers derrière. Une garantie tous risques. Un gage de qualité.
Hold On! regorge de soul mid-60’s avec des incursions tropicales, latines, caribéennes, jazzy et même rock’n’roll avec la superbe “Satchel Foot”.
Hold On! vise directement le haut du tableau. La Daptone enregistre là une belle recrue en complément d’un effectif déjà pléthorique.

The James Hunter Six va tabasser avec un Hold On! bourré de tubes. Et la Daptone va se charger de le faire savoir, on compte sur elle.

The James Hunter Six Hold On !  Daptone Records/Differ-Ant
Site Web de The James Hunter Six, de Daptone et de Differ-Ant.

TRACKLIST

If That Don’t Tell You
This Is Were We Came In
(Baby) Hold On
Something’s Calling
A Truer Heart
Free Your Mind
Light Of My Life
Stranded
Satchel Foot
In The Dark


 



Patrick Foulhoux

Ancien directeur artistique de Spliff Records, Pyromane Records, activiste notoire, fauteur de troubles patenté, journaliste rock au sang chaud, spécialisé dans les styles réputés “hors normes” pour de nombreux magazines (Rolling Stone, Punk Rawk, Violence, Dig It, Kérosène, Abus Dangereux, Rock Sound…), Patrick Foulhoux est un drôle de zèbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.