Metz « Strange Peace »

patrick foulhoux critique review chronique punk rock 'n' roll noise post-punk post-hardcore 2017 alex edkins chris slorach hayden menzies metz strange peace sub pop records steve albini electrical audio toronto canada

 
Tonitruante troisième torpille du trio de Toronto ! Metz n’invente pas le fil à couper l’eau chaude avec des pinces à linge, mais sa recette garage 60’s passé au karcher Amphetamine Reptile/Touch & Go colle une bonne grosse châtaigne dans les gencives.
Pour bien avoir l’empreinte 90’s marquée au fer rouge sur le front, le trio a enregistré chez Steve Albini. Le son minéral

(...)