Wolf Parade « Cry Cry Cry »

patrick foulhoux critique review chronique indie pop rock indépendant spencer krug dan boeckner arlen thompson dante decaro

Les Montréalais ont disparu de la vitrine après l’Expo 86 (Sub Pop, 2010), affairés à leur lente mutation, passant de lycanthrope quadrupède à quatuor en chaussettes ce qui ne veut strictement rien dire je te l’accorde, mais quand ça me démange, faut que je me gratte de la patte arrière. La Parade du Loup invite David Bowie à la sérénade sous le balcon des 80’s.
Quinze ans que

(...)

Metz « Strange Peace »

patrick foulhoux critique review chronique punk rock 'n' roll noise post-punk post-hardcore 2017 alex edkins chris slorach hayden menzies metz strange peace sub pop records steve albini electrical audio toronto canada

 
Tonitruante troisième torpille du trio de Toronto ! Metz n’invente pas le fil à couper l’eau chaude avec des pinces à linge, mais sa recette garage 60’s passé au karcher Amphetamine Reptile/Touch & Go colle une bonne grosse châtaigne dans les gencives.
Pour bien avoir l’empreinte 90’s marquée au fer rouge sur le front, le trio a enregistré chez Steve Albini. Le son minéral

(...)

Low « Ones And Sixes »

Low

Tranquillement, lentement mais sûrement, Low continue d'asseoir sa réputation de groupe le plus classe du monde. Le très beau Ones and Sixes, leur onzième album studio, est une nouvelle preuve de leur immense talent.
Tout comme leurs camarades californiens de Spain, Low mélange Indie Rock fragile et Slowcore tendu, un style reconnaissable entre mille, ou la qualité est (presque) toujours au

(...)

Lou Barlow « Brace The Wave »

Lou Barlow

Lou Barlow ne vieillit pas, ou plutôt ne veut pas vieillir. Une façon pour lui de rester jeune et surtout  de rester pour ses fans fidèles cet éternel adolescent romantique et passionné. Je comprendrais tout à fait que cette totale absence d’objectivité vous incite à arrêter de suite cette lecture ou, pire encore, vous incite à vous retourner contre la direction générale de Slow Show,

(...)

Beach House « Depression Cherry »

Beach House

Découvert en avant-­première au Pavillon des Canaux, au bord du Bassin de la Villette, cadre idyllique propice à la rêverie, le nouvel opus de Beach House nous est apparu comme dans une douce brume qui nous enveloppe avec une délicatesse sans pareil. Si le duo franco-­américain a toujours eu un don pour les ambiances duveteuses, il atteint ici avec Depression Cherry un sommet de musique aérienne.

(...)

Doldrums « The Air Conditioned Nightmare »

Doldrums

Je suis tombée amoureuse de Doldrums avant même de les avoir écoutés. C'était en 2013, le magazine Magic publiait une photo d'eux magnifique, en noir et blanc, légèrement rosée : un homme en tenue débraillée qui marche seul dans la rue, sans but précis. Promesse de violence douce et de rêves romantiques. Coup de foudre immédiat. Par chance, le premier titre que je suis allée écouter

(...)

Les Thugs « I.A.B.F. » & « Still Hungry »

1989 1991 reissue 2015 réédition critique review chronique alternative tentacles black & noir bondage christophe sourice closer eric sourice frank frejnik jello biafra les thugs nineteen something pierre-yves sourice roadrunner slow death sub pop thierry méanard vinyl solution warner

 
Le rock est jalonné, en France comme dans n’importe quel pays, au-delà même des seuls anglophones, de groupes importants, marquants, référents. Certains parce qu’ils ont importé le “real rock’n’roll” comme Little Bob Story ou les Dogs. D’autres parce qu’ils ont emporté un formidable succès en adaptant un style particulier pour le marché français comme Noir Désir qui,

(...)

Mirel Wagner « When The Cellar Children See The Light of Day »

mirel wagner

Il y a trois ans, la jeune Mirel Wagner et sa folk habité sortaient de nulle part, mettant bon nombre de critique d’accord : une grande songwriter venait de faire surface.
L’enregistrement, moins aléatoire, et plus réfléchi que sur son premier album, est ici particulièrement sobre et sans fioriture, mettant en avant la voix de Wagner, appliquée comme jamais dans la prononciation de

(...)

The Notwist & Jel à l’Épicerie Moderne, Feyzin

notwist-2014

La rentrée a été très bonne pour l'Épicerie Moderne qui a proposé une programmation particulièrement qualitative ces dernières semaines avec notamment la venue des Canadiens de Silver Mt. Zion, du songwriter Bill Callahan, du chanteur Néo-Zélandais Connan Mockasin ou encore du talentueux soulman Cody Chesnutt. Ce soir, ce sont les Allemands de The Notwist qui sont à l’affiche, accompagnés

(...)

The Postal Service & The Stealing Sheep au Trianon, Paris

The Postal Service

Il est toujours très agréable de voir un concert dans un lieu chargé d’histoire comme le Trianon, et il faut reconnaître que la programmation de la salle est particulièrement intéressante cette année (Nick Cave & The Bad Seeds, les Black Rebel Motorcycle Club, Alt-J ou les Deftones). Ce mardi 21 mai 2013, c’est The Postal Service qui était à l’affiche, formation dont on n’avait

(...)