Baxter Dury « Prince of Tears »

critique review chronique 2017 baxter dury prince of tears miami ian pop indie pias le label heavenly recordings

Donner suite au phénoménal It’s a Pleasure ([PIAS], 2014) relève de la gageure, surtout en prenant une séparation douloureuse comme matériau de base. Prince Of Tears est peut-être moins guilleret que son formidable prédécesseur, mais même dans les moments difficiles, Baxter Dury reste lumineux.
L’ombre du père plane toujours. La voix, les orchestrations, les mélodies acidulées, le

(...)

Against Me! « 23 Live Sex Acts »

Against Me!

Au fil des années, les Floridiens d'Against Me! ont gagné, mais surtout perdu bon nombre de fans, après leur signature chez Fat Wreck Chords en 2003 mais surtout celle chez Sire en 2007. Mais s'il y a un terrain sur lequel le groupe est toujours ressorti vainqueur, c'est sur scène, et 23 Live Sex Acts en est une nouvelle preuve (tout comme leur récent passage à Paris).
Secoué ces dernières

(...)